Cet article date de plus de 4 ans

Présidentielle : François Asselineau craint une demande d’indépendance de la Corse

Le candidat de l'Union Populaire Républicaine (UPR) était l’invité du 20 heures de France 2, jeudi 30 mars. Il craint une multiplications des demandes d’indépendances, comme celle de la Corse.
durée de la vidéo: 00 min 33
Présidentielle : François Asselineau s’oppose à une demande d’indépendance de la Corse ©France 3 Corse ViaStella
Crédité de 0,5% d'intentions de vote dans les sondages, le candidat de l'Union Populaire Républicaine (UPR) pense qu'il faut sortir de l'Union européenne, notamment pour brider les velléités d'indépendance des régions.


« Regardez la Catalogne qui demande son indépendance dans le cadre de l’Union européenne, regardez l’Ecosse qui demande la même chose, regardez Jean-Guy Talamoni qui dit en Corse "Je verrais de mon vivant une Corse indépendante dans le cadre de l’Union européenne". Je ne veux pas que dans le cours du quinquennat, on commence à voir apparaître des demandes d’indépendances des Pyrénées-Orientales rattachées à la Catalogne, de la Corse, de la Bretagne, parce que cela, c’est exactement entrain d’arriver. Dans les autres pays de l’Union européenne, avec la politique des euro-régions, je suis le seul candidat à mettre le point sur cela. »

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections europe