Cet article date de plus de 5 ans

Reconstitution de l'assassinat d'Antoine Nivaggioni

La reconstitution judiciaire de l'assassinat d'Antoine Nivaggioni a eu lieu le 24 novembre au matin à Ajaccio. Deux des quatre hommes mis en examen dans cette enquête étaient présents mais un seul d'entre eux a accepté de participer.
Reconstitution de l'assassinat d'Antoine Nivaggioni, le 24 novembre 2015 à Ajaccio
Reconstitution de l'assassinat d'Antoine Nivaggioni, le 24 novembre 2015 à Ajaccio © France 3 Corse ViaStella
La justice cherche à comprendre dans quelles conditions l'ancien militant nationalistes et chef d'entreprise a été tué le 18 octobre 2010. Il a été abattu d'une trentaine de coups de feu par un commando lourdement armé  devant le domicile de sa compagne.
Pour cette reconstitution, les juges d'instruction de la JIRS de Marseille, les parties civiles et la police judiciaire étaient réunis pour préciser le scénario de ce guet-apens

Un seul homme a accepté de jouer son rôle. Il bénéficie du statut de premier repenti de l'île. En juin 2015 cet Ajaccien de 45 ans aurait  expliqué avoir loué une voiture pour le compte de Jacques Santoni, présenté comme le chef du Petit Bar et l'avoir garé devant l'immeuble jusqu'au matin de l'assassinat.

Cinq ans après les faits,  l'instruction se  poursuit avec d'importantes zones d'ombre.

durée de la vidéo: 01 min 25
Reconstitution de l'assassinat d'Antoine Nivaggioni

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice