Réintégration du directeur de l'office hydraulique : la réaction de la CGT

Publié le Mis à jour le
Écrit par Angélique Mangon
L'ancien directeur de l'OEHC avait été congédié en mars 2012.
L'ancien directeur de l'OEHC avait été congédié en mars 2012. © France 3 ViaStella

Deux ans après avoir été licencié, l'ancien directeur de l'OEHC, l'Office de l'équipement hydraulique de Corse, a obtenu gain de cause devant le tribunal administratif de Bastia. Il devrait réintégrer son poste. La CGT émet des réserves. 

Le 23 octobre dernier, le tribunal administratif de Bastia a annulé l'arrêté de révocation qui avait été pris à l'encontre d'Ange de Cicco, directeur de l'OEHC. Ce dernier pourrait donc être de nouveau le directeur de l'Office hydraulique, après avoir été congédié en mars 2012.

Suite à cette décision, la CGT de l'OEHC a écrit au président du Conseil Exécutif de Corse. Selon le syndicat, "l'OEHC se voit actuellement doté de deux directeurs en titre, ce qui (...) ne saurait constituer une saine gestion de notre établissement."

Le syndicat s'interroge également sur la rémunération de l'ancien directeur pendant la période où il a été révoqué. "La conclusion du Tribunal Administratif nous parait impliquer la dotation d'une ligne budgétaire couvrant l'ensemble de la période de travail de M. De Cicco (soit depuis le 19/03/2013 près de 160.000 euros). La CGT estime que l'OEHC ne devrait pas avoir à "assumer une importante surcharge salariale dont il n'a pas la responsabilité". 

Un conseil d'administration doit se tenir le 3 novembre prochain. 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.