Reprise des vols directs entre Paris et la Corse : "c’est quasiment acté"

Air France et Air Corsica devraient pouvoir relier directement l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle avec Bastia et Ajaccio à partir de juin. Le tarif résident sera de nouveau applicable. La fermeture d’Orly devrait durer jusqu’en septembre.

Air Corsica exige une adresse fiscale pour bénéficier du tarif résident.
Air Corsica exige une adresse fiscale pour bénéficier du tarif résident. © France 3
Y aura-t-il des vols directs entre Paris et la Corse cet été ? "Je crois qu’aujourd’hui c’est quasiment acté, nous aurons la possibilité d’avoir des vols directs pour le mois de juin avec la compagnie Air Corsica et la compagnie et la compagnie Air France dans le cadre du service public", expliquait mardi Vanina Borromei, présidente de l'Office des transports de la Corse dans notre Corsica Sera.

Pour l’heure, il n’est pas encore question de reprendre toutes les liaisons. Mais des vols directs pour l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle devraient avoir lieu chaque jour depuis Ajaccio et Bastia.

Roissy plutôt qu'Orly

Avant même que l’on apprenne la fermeture de l’aéroport d’Orly jusqu’en septembre, Air Corsica, Air France, l’Office des transports de la Corse et les services de l’État ont commencé à travailler sur l’hypothèse d’un transfert du service vers l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle de Gaulle pour rétablir des vols directs.

Il n’est pas encore question de faire venir des touristes sur l’île. "A titre personnel, je ne m'engagerais pas sur l'achat d'un billet d'avion. Ne soyons pas trop pressés de faire des réservations", disait il y a quelques jours le ministre de la Santé Olivier Véran, à propos des vancances d’été.
Mais pour les Corses contraints de rejoindre Paris, c'est une nouvelle importante. Depuis la fermeture de l’aéroport d’Orly le 31 mars, ils doivent, pour rejoindre l’île, partir de Roissy et effectuer une escale à Marseille. Une perte de temps, mais aussi d’argent : avec ce système, le tarif résident qui réduit le coût de leur billet d’avion et facilite la réservation, n’était plus applicable. Il le sera lorsque les liaisons directes reprendront.

Le tarif résident de nouveau applicable

Dans une lettre adressée à l’Office des transports de la Corse et au ministère de la cohésion des territoires, le député Jean-Jacques Ferrara s’inquiétait notamment des coûts supplémentaires pour le fret et les passagers engendrés par l’absence de liaison aérienne directe : "Il y a beaucoup de patients qui sont suivis à Paris et en Île-de-France, c’est un parcours très compliqué, avec un surcoût ou en tout cas, pour pas avoir le surcoût ils sont obligés de justifier chaque fois de leur situation", explique-t-il.

Un enjeu pour le fret et pour la santé des résidents corses

Pour permettre aux passagers de respecter les mesures de distanciations sociale, Air Corsica envisage, après le déconfinement, de demander à pouvoir augmenter la capacité de sièges dans ses avions. La compagnie espère ainsi transporter jusqu’à 120 passagers dans des avions prévus pour accueillir 180 personnes.
[Mise à jour le 7/05 à 7h10] Air Corsica rappelle que la fermeture d'Orly jusqu'à l'automne n'a pas été officialisée auprès des compagnies aériennes. C'est le quotidien Les Echos qui, le premier, évoquait la fermeture de l'aéroport d'Orly jusqu'à l'autommne. Aéroport de Paris leur expliquait : "Nous devons attendre la réouverture des frontières avant de pouvoir remonter en puissance." 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement transports aériens économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter