Territoriales : retour sur la soirée de victoire des candidats nationalistes

© MaxPPP
© MaxPPP

La liste d'union nationaliste "Pè a Corsica" a remporté le second tour des territoriales (35,34%). Le tête de liste Gilles Simeoni et ses colistiers ont vécu avec émotion cette soirée de vote historique pour la Corse. 

Par France 3 Corse

Les deux frères Gilles et Marc Simeoni se sont enlacés longuement pour célébrer la victoire des nationalistes au second tour des élections territoriales dimanche soir. 

La victoire acquise après plus de 40 ans de lutte est aussi celle de leur père alors la famille, les amis et les proches se sont félicités avant de rejoindre dans les rues les partisans et les électeurs. 

"C'est un merveilleux point de départ. Notre volonté est d'unir l'ensemble de notre famille politique et de travailler avec l'ensemble des corses, de gauche ou de droite, qui veulent construire ce pays" explique Gilles Simeoni, chef de file de la liste nationaliste "Pè a Corsica".

"Manifestement, l'alliance avec les indépendantistes ne font plus peur aux corses depuis longtemps sauf à quelques corses qui avaient des intérêts particuliers à  protéger" indique Jean-Guy Talamoni, n°3 sur la liste Pè a Corsica.

Edmond Simeoni, père de Gilles Simeoni et l'un des chefs historiques du nationalisme, a été longuement ovationné à Bastia. "Je pense que les Corses ont commencé à s'émanciper et que le système claniste a vécu" a indiqué Edmond Simeoni.

Avec cette victoire aux territoriales, Gilles Simeoni devrait laisser la mairie de Bastia à l'un de ses adjoints pour devenir le premier président nationaliste de l'histoire de la Collectivité territoriale. 


simeoni

 

Sur le même sujet

Les + Lus