Cet article date de plus de 6 ans

Tourisme : les Français plus enclins à partir en cet été 2015

A la veille des vacances d'été, les Français semblent un peu plus enclins à partir qu'en 2014, avec une prédilection croissante pour la location entre particuliers. Moins chère que le littoral sud, la Bretagne est la destination privilégiée cet été.
"C'est une bonne année, pas mal de voyants repassent au vert. 44% des Français envisagent de partir cet été contre 42% l'été dernier, ce qui représente tout de même deux millions de personnes en plus", résume Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme. Et en termes de réservations pour juillet et août, "c'est plutôt positif car à la date d'aujourd'hui, on est en hausse de 3%, après deux ans de baisse", souligne-t-il. 

"C'est la première année depuis quatre ans où on retrouve un début d'optimisme dans les intentions de départs en vacances. Et la dernière minute va aussi jouer, 15% à 20% des gens qui partent réservent au dernier moment", renchérit Jean-Pierre Nadir, PDG du portail easyvoyage.com.

Les actifs, les classes moyennes et les retraités repartiront plus en vacances cet été, tout comme les habitants des villes petites et moyennes "qui ont repris du pouvoir d'achat en raison de la baisse du prix des carburants et de l'alimentaire", selon M. Arino.

Côté budget, on est en légère baisse, à 1.273 euros en moyenne contre 1.312 l'été dernier, "mais c'est logique car il y a plus de partants, et dans les partants on en a plus à petit budget: 26% des foyers qui partiront ont moins de 500 euros de budget.

On note aussi une baisse des gros budgets: 32% des foyers dépenseront plus de 1.500 euros, contre 36% l'an dernier", détaille M. Arino. Du fait d'un porte-monnaie peu fourni, les modes d'hébergement réputés moins chers ont la cote et "cette année le grand gagnant est la location entre particuliers, en très forte progression, et AirBnb est loin d'être majoritaire, il y a énormément d'autres circuits et de sites", indique-t-il.  

Chez Abritel, portail spécialisé dans la location entre particuliers, on confirme: "la demande pour cet été est en hausse de 13% par rapport à l'an passé, avec +10% pour la destination France et +18% pour les réservations vers l'étranger", résume Vincent Wermus, directeur général pour la France.

Si les destinations littorales restent privilégiées, la Bretagne affiche un boom de 28% de réservations supplémentaires par rapport à 2014, car les régions de l'ouest "sont généralement plus abordables que le sud".

La France devrait rester la destination favorite des Français, 56% d'entre eux n'en sortiront pas cet été, selon le baromètre européen Ipsos-Europ Assistance qui indique également que les sondés français "expriment beaucoup plus d'inquiétude à l'égard du risque d'attentat que l'année dernière: 38% se disent très préoccupés, soit 10 points de plus qu'en 2014".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs tourisme économie