Coronavirus : les lignes entre Marseille et la Corse acceptent de nouveau les passagers. Mais sous conditions

A partir de lundi, les rotations de la Méridionale et de Corsica Linea ne se limiteront plus au fret, entre les ports corses  et Marseille, comme c'était le cas depuis deux mois. Mais Les passagers qui pourront embarquer devront justifier d'une raison "impérieuse", précise la préfecture. 

La Méridionale et Corsica Linea sont les deux compagnies qui assurent le trafic maritime entre la Corse et Marseille.
La Méridionale et Corsica Linea sont les deux compagnies qui assurent le trafic maritime entre la Corse et Marseille. © Boris Horvat / AFP
Il y a deux mois, les compagnies maritimes avaient dû faire face à l'épidémie de Coronavirus, et avaient dû modifier de manière radicale leur offre, et leur fonctionnement. 
Les premières mesures, chez Corsica Linea, avaient été prises avant même le début du confinement. 

Pour "motifs impérieux", toujours

Le 11 mai prochain, le déconfinement qui se met en place à travers le pays va leur permettre d'assouplir leurs positions :

La principale différence, c'est que des passagers pourront de nouveau embarquer sur les navires de Corsica Linea et de la Méridionale, et faire le voyage entre l'île et Marseille. 
Mais la traversée ne se fera pas vraiment comme avant l'apparition du Covid-19. 
 
Illustration/ La Corse, destination touristique majeure, est habituellement prise d'assaut par les touristes durant l'été. Cette année, elle doit trouver comment faire face à la menace du Covid-19
Illustration/ La Corse, destination touristique majeure, est habituellement prise d'assaut par les touristes durant l'été. Cette année, elle doit trouver comment faire face à la menace du Covid-19 © BEP/NICE MATIN

Les deux compagnies avaient totalement fermé leurs navires aux passagers. 
Désormais, elles les recevront à nouveau, mais seulement si ces derniers peuvent se prévaloir d'une bonne raison, familiale ou professionnelle. 

La préfecture de Corse l'a rappelé dans un communiqué de presse :
"Le principe applicable au transport de passagers entre le continent et la Corse, dans les deux sens, reste celui de l'interdiction des déplacements.
En effet, comme avant le 11 mai, il ne sera possible de voyager entre la Corse et le continent que pour des motifs impérieux, personnels ou professionnels, la règle dite des "100 km" s’appliquant à la liaison entre l'île et le continent. Les passagers devront impérativement être munis d'une attestation qui sera téléchargeable sur le site du ministère de l'intérieur. Des contrôles seront effectués par les forces de l'ordre."

 

Communiqué de presse de la préfecture de Corse

 

Masques obligatoires

Les masques seront obligatoires à bord. Et les passagers qui n'en ont pas s'en verront remettre à l'embarquement. 
Impossible de voyager sur les fauteuils, seuls des billets pour un voyage en cabine sont disponibles à l'achat. 

Les selfs et restaurants ne seront pas accessibles. Pour dîner à bord, il faudra réserver un repas froid en cabine. 
Du gel hydroalcoolique sera disséminé dans tout le bateau. 
 

Cabine obligatoire sur Corsica Linea et la Méridionale, pas sur Corsica Ferries

Du côté de Corsica Ferries, on met en avant le fait qu'on a déjà maintenu un service minimum pour les passagers qui devaient voyager, tels que le personnel médical ou les Corses qui devaient être rapatriés et que rien ne va vraiment changer.

La compagnie, elle, met en vente, comme ses concurrentes, des cabines individuelles ou pour une même famille.
En revanche, elle proposera également des billets "fauteuils", mais promet que les distances réglementaires seront respectées. 

Le masque, là aussi, sera obligatoire, et les passagers pourront se restaurer en cabine, ou après avoir pris des plats à emporter, vendus à bord. 
 
Illustration / Les navires de Corsica Ferries, à quai, à Bastia
Illustration / Les navires de Corsica Ferries, à quai, à Bastia © Christian Giugliano / France 3 Corse ViaStella
 

Traversées jusqu'au 2 juin


 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement transports maritimes transports coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter