• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Délégation de service public maritime Corse-continent: une des 3 offres écartée

Les candidatures des trois compagnies pour la délégation de service public (DSP) maritime entre la Corse et Marseille, sont examinées à compter de ce lundi 12 novembre. / © FTVIASTELLA
Les candidatures des trois compagnies pour la délégation de service public (DSP) maritime entre la Corse et Marseille, sont examinées à compter de ce lundi 12 novembre. / © FTVIASTELLA

L'une des trois candidatures pour la délégation de service public (DSP) maritime entre la Corse et Marseille a été rejetée lundi 12 novembre par l'office des transports de la Corse (OTC). Selon nos informations, il s'agirait de celle de la Corsica Ferries.
 

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Deux offres sur trois ont été retenues dans le cadre de la future DSP maritime entre la Corse et Marseille, a indiqué lundi Jean Biancucci, conseiller territorial et membre de la commission en charge d'examiner la recevabilité des candidatures. 

"La commission a statué et décidé que deux candidatures étaient recevables et une candidature irrecevable", a-t-il indiqué sans vouloir confirmer que la candidature rejetée serait celle de la compagnie Corsica Ferries. 

Pierre Mattei, président du directoire de Lota Maritime SA, propriétaire de Corsica Ferries n'a pas souhaité réagir, indiquant avoir appris la nouvelle par la presse et attendre une notification officielle. 
 
La candidature de la Corsica Ferries écartée de la future DSP maritime Corse-continent ?
Intervenants - Jean Biancucci, conseiller territorial, membre de la commission; Equipe - Stella Rossi, Jennifer Cappaï.

C'est la première fois que les deux compagnies privées Corsica Linea (ex-SNCM) et La Méridionale ne s'allient pas pour présenter une offre commune. "Nous allons examiner les propositions qui sont faites. Il y aura des expertises qui seront à la fois technique et juridique", a précisé Jean Biancucci.

Cette nouvelle DSP sera attribuée pour 15 mois et sera décidée ligne par ligne et non pas globalement comme précédemment, selon un rapport du président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, présenté en juillet 2018 à l'Assemblée de Corse. 

Elle prendra effet en octobre 2019. La dernière avait été attribuée par l'Assemblée de Corse en juillet 2017 au groupement composé de la Corsica Linea et de la Méridionale pour la liaison entre Marseille et les cinq ports de l'île (Ajaccio, Bastia, Porto-Vecchio, Propriano et Ile Rousse).

Cette attribution était valable jusqu'au 31 mai 2019 mais a été prolongée jusqu'au 30 septembre 2019 par un vote de l'Assemblée de Corse en juillet 2017.

 

Sur le même sujet

Comment est utilisé le fonds social européen en Corse ?

Les + Lus