Transport maritime : la Méridionale suspend temporairement le fret sur la ligne Toulon-Île-Rousse

La compagnie maritime n'a, pour l'heure, pas ouvert les ventes de fret sur la ligne Toulon-Île-Rousse. Depuis l’annonce de son ouverture, cette nouvelle liaison maritime suscite les inquiétudes des syndicats.

La Méridionale n’a toujours pas ouvert la commercialisation du fret, suspendant de fait temporairement cette option sur la nouvelle ligne Toulon-Île Rousse.

L'information nous a été confirmée par la direction de la compagnie, qui indique "qu'à l’heure actuelle, et contrairement aux passagers, [elle n'a] pas ouvert les ventes de fret sur cette ligne".

La Méridionale n’a toutefois pas arrêté de décision définitive concernant sa stratégie en matière de fret sur cette rotation. 

La compagnie avait exposé sa position lors d'un CSE, le 29 février dernier. "La direction de la Méridionale s’est dite prête à revenir sur sa position pour démontrer à tous qu’elle serait un bon partenaire de la Corse et de son peuple quant au transport maritime", indique Marc-Aurèle Orsoni, représentant syndical STC de la compagnie.

Réunion à la Corsica Linea

Cette communication intervient alors qu’une réunion à ce sujet a eu lieu, ce mercredi 6 mars, entre le Syndicat des Marins de la Marine Marchande (SAMMM) et la direction de la Corsica Linea. Depuis l’annonce de l’ouverture de la ligne entre Toulon et L’Île-Rousse, le syndicat craint que cette nouvelle liaison constitue une menace sur la délégation de service public, en cas de transport de fret.

À l’issue de cette entrevue de quatre heures, qui s'est tenue avant l'annonce de la suspension temporaire du fret par la Méridionale, les représentants syndicaux restaient sur leur faim.

"On ressort un peu déçus, pas de nos échanges, mais on savait pertinemment qu’on n’aurait pas de réponse officielle de la direction de la Corsica Linea, puisque ce n’est pas elle qui remet en cause potentiellement la délégation de service public mais celle de la CMN, indiquait Antoine Sisco, délégué du syndicat autonome des marins de la marine marchande (SAMMM) de Corsica Linea. Aujourd’hui, on repart un peu en arrière parce que les positions de la CMN ne sont pas encore claires."

Menace sur la DSP ?

Pour rappel, depuis l’annonce de son ouverture en décembre dernier par la Méridionale, la ligne Toulon-Île Rousse suscite l’inquiétude de plusieurs syndicats, qu’il s’agisse du SAMMM, de la CGT, ou encore du STC.

Officiellement, cette nouvelle rotation a été mise en place "pour satisfaire une forte demande des passagers". Mais les représentants syndicaux craignent de voir la compagnie transporter du fret sur cette liaison maritime, hors délégation de service public. Pour les représentants syndicaux, cela remettrait en cause le principe même de délégation de service public dans le maritime.

Des inquiétudes amplifiées après l’annonce de l’ouverture d’une enquête par la commission européenne sur la desserte maritime Corse.

Les précisions de Sybille Broomberg :

durée de la vidéo : 00h01mn41s
La Méridionale prête à abandonner le fret sur la ligne Toulon-Île-Rousse ? ©S. BROOMBERG - T. URTIZVEREA / FTV

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité