Lens : le Scribe accroupi, le cadeau du Louvre pour les dix ans du musée

Publié le
Écrit par Emeline Cocq

A partir du 3 février et jusqu’au 16 janvier 2023, le Louvre-Lens accueille l’un des plus grands chefs-d’œuvre de l’Egypte ancienne, le Scribe accroupi. Une consécration pour le musée lensois qui fête ses dix ans d’existence.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"Un magnifique cadeau d’anniversaire !" C’est un chef-d’œuvre aussi ancien que les Pyramides qui s’installe au musée du Louvre-Lens pendant onze mois. Le Scribe accroupi, une statue de 4500 ans représentant un haut fonctionnaire au service de pharaon, prêt à écrire sur un papyrus. Mais ce qui permet à Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens, de comparer ce scribe à la Joconde de Léonard de Vinci, ce sont ses "yeux de cristal." "Son regard profond nous happe et nous suit, explique Marie Lavandier. Une relation s’instaure entre l’œuvre et le spectateur." 

Un chef-d’œuvre de l’Egypte ancienne au pied des terrils

Un prêt exceptionnel du musée du Louvre pour célébrer les dix ans du Louvre-Lens et marquer le bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, mis à l’honneur en septembre 2022 dans une future exposition.

L’emblème du département des Antiquités égyptiennes au pied des terrils, un symbole fort. "C’est une grande émotion et une grande fierté, nous confie la directrice du musée lensois. Au-delà du symbole, j’y vois une reconnaissance du travail qui est fait ici." En dix ans, le Louvre-Lens a bénéficié d’autres prêts du musée du Louvre comme La Liberté guidant le Peuple d’Eugène Delacroix ou L’Enlèvement des Sabines de Nicolas Poussin. Mais l’arrivée du Scribe accroupi dans la région a une résonance particulière.

C’est l’égyptologue Auguste Mariette, né à Boulogne-sur-Mer, qui en fait la découverte en 1850 à Saqqara. Un autodidacte moins connu en France que Champollion, mais dont le travail a tant marqué l’archéologie en Egypte qu’il a été enterré dans les jardins du musée du Caire. En 2021, la ville de Boulogne avait rénové l’esplanade Mariette, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance.  

Emmanuel Macron au Louvre-Lens mercredi

Pour Daniel Percheron, il est "un personnage hors-norme, qui n’a pas la place qu’il mérite. L’égyptologie aujourd’hui est dominée par la découverte du jeune Toutânkhamon, ce qui a marginalisé la figure exceptionnelle de Mariette, alors que c’est un pionnier et un modèle exemplaire", estime l’ancien président de la région Nord-Pas-de-Calais, qui militait depuis quelques mois pour obtenir ce prêt. "La nomination en 2021 de Laurence des Cars, la présidente-directrice du musée du Louvre, et le travail de la mairie de Boulogne pour réhabiliter Mariette… tout ceci a permis d’aboutir à cette merveilleuse nouvelle", jubile Daniel Percheron.  

Présenté au public à partir du jeudi 3 février, le Scribe accroupi sera dévoilé la veille au Louvre-Lens à l’occasion du déplacement d’Emmanuel Macron dans le bassin minier. "Le président a souhaité marquer par sa présence l’arrivée du Scribe accroupi à Lens, emblématique de la politique de décentralisation et de circulation des collections qu’il a voulue", a indiqué l’Elysée.