Les étudiants Chinois agressés à Bordeaux invités par le Conseil Régional de Champagne-Ardenne

© FTV
© FTV

Quelques jours après une violente agression d'étudiants Chinois près de Bordeaux, la Champagne-Ardenne veut redorer l'image de la France auprès des Chinois.

Par Lionel Gonzalez

Ce groupe de jeunes gens inscrits en filière oenologie en Aquitaine a été violemment agressés par 3 jeunes alcoolisés dans la commune d'Hostens (Aquitaine). L'une d'entre eux (une fille d'un ancien ministre chinois) a reçu une bouteille de Champagne au visage.

Cette affaire qui prend donc une tournure très politique alors que la Champagne-Ardenne soigne ses relations avec la Chine, l'un des plus gros importateurs de Champagne au Monde.

Plus d'un million de touristes chinois se sont rendus en France en 2012 et plus de 20.000 étudiants de Chine s'y trouvaient en 2010.

Voir les reportages de nos confrères de France 3 Aquitaine

Agression à Hostens

Qui sont ces étudiants ?

Délégation d'étudiants chinois

 

Rappel des faits

Trois garçons, très alcoolisés, avaient été placés en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi, après une rixe avec des étudiants en oenologie chinois habitant comme eux à Hostens (Gironde).

Selon le conseiller général du canton de Saint-Symphorien Philippe Carreyre, dont dépend Hostens, les jeunes mis en cause avaient commencé à boire dès 16h00.
Cet élu a expliqué qu'ils avaient fini leur soirée sur la place de l'église non loin du domicile des étudiants. Vers 22h00, un habitant de la résidence de ces étudiants, un Français, aurait prévenu les jeunes qu'il allait alerter la gendarmerie pour tapage nocturne. Ils ont quitté les lieux et sont finalement revenus vers minuit, encore plus alcoolisés, tambouriner à la porte de cette résidence. Les étudiants chinois en sont sortis et une rixe a éclaté, a-t-il ajouté.

Dans la bagarre des insultes xénophobes auraient été proférées et une étudiante de 24 ans blessée à la pommette par le jet d'une bouteille en verre.
La jeune fille a été hospitalisée au CHU de Bordeaux et a subi une intervention chirurgicale qui s'est bien déroulée.
Les violences ont entraîné pour elle une ITT provisoire de 21 jours, a précisé le parquet de Bordeaux.
L'élu a souligné lundi que ces jeunes sont connus dans la commune pour leurs incivilités qui ne visent pas une catégorie de population particulière.
Cette affaire intervient alors que plusieurs affaires d'agressions de touristes chinois en France ont été relevées par la presse chinoises ces derniers mois.

Les trois jeunes âgés de 19 et 20 ans ont été mis en examen à Bordeaux pour violences aggravées et placés en détention dimanche soir, à la suite de l'agression de six étudiants chinois en Gironde, a annoncé lundi matin le parquet de Bordeaux.

Les trois jeunes sont poursuivis pour des faits de "violence aggravée" par différentes circonstances, en particulier le fait d'avoir agi en réunion, "l'usage ou la menace d'une arme", "l'état d'ivresse" et "la discrimination en lien avec une race", a-t-on précisé de même source. Après leur mise en examen, ils ont été placés en détention.

A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus