• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vosges : le renouveau de l'auto stop participatif

Depuis octobre 2012, l'association vosgienne  "Le côteau en transition" a remis l'auto stop participatif au goût du jour.

Par Didier Vincenot

" Et si l'on faisait un petit quelque chose pour ma planète ? "
Ce slogan mille fois répété donne lieu à diverses initiatives pour limiter la pollution, mais aussi aider ceux qui n'ont pas forcément toute latitude pour disposer de moyens de locomotion adaptés à leurs déplacements.

A Plombières, on a remis le bon vieil auto stop en exercice.
Reconnaissables à leur petite pancartes, celles et ceux qui "font du stop" sont identifiés par les automobilistes participant à l'opération.
Automobilistes et passagers s'identifient grâce à cette pancarte. / © Bruno Courtaux - France Télévisions
Automobilistes et passagers s'identifient grâce à cette pancarte. / © Bruno Courtaux - France Télévisions

Et c'est du sérieux : automobilistes et passagers signent la "charte de bonne conduite" de l'association.
Manière de formuler les engagements réciproques et de garantir la bonne marche de ce service citoyen.

L'auto stop participatif existe déjà dans les départements de la Drôme et de la Creuse.
Une formule qui devrait se développer dans les Vosges.
Quant à Plombières, l'auto stop participatif est couplé à une formule de vélos en libre service, gratuite.
L'auto stop participatif

A lire aussi

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus