Extinction des bâtiments publics la nuit : quel est le bilan à Strasbourg ?

Depuis le 1er juillet 2013, un arrêté prévoit l'extinction des bâtiments publics, des bureaux et des vitrines commerçantes entre 1h et 7h du matin dans l'hexagone. Un premier bilan, publié il y a quelques jours par le ministère de l'Ecologie montre que Strasbourg peut mieux faire.

Elle fait pourtant figure de bonne élève.

Le reportage de M. Schmitt - A. Rapp - C. Laemmel - A. Scherschell. Interviews : Pierre Junker, service des voies publiques - Jean-Michel Lazou, admistrateur national association ANPCEN

A quoi sert cette mesure ?

Selon le ministère de l'Ecologie, cette mesure doit permettre d'économiser l'équivalent de la consommation annuelle d'électricité de 750 000 ménages, d'éviter l'émission de 250 000 tonnes de CO2 et de réaliser une économie de 200 millions d'euros.

Extinction : mode d’emploi

  • les éclairages intérieurs des locaux à usage professionnel (bureaux, ateliers, salles de classe, entrepôts...) doivent être éteints une heure après la fin de leur occupation
  • les éclairages des vitrines des magasins de commerce doivent être éteints au plus tard à 1h (ou une heure après la fin de leur occupation si elle intervient plus tardivement)
  • les éclairages des façades des bâtiments non résidentiels doivent être éteints au plus tard à 1h.

Pour aller plus loin : 
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité