• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Grève à la SNCF : une trentaine de trains supprimés en Lorraine

© MaxPPP.
© MaxPPP.

Trois syndicats ont appelé à la grève, jeudi 22 mai 2014. Les organisations souhaitent l'annulation de la réforme ferroviaire, présentée au parlement le 16 juin prochain.

Par Alice Beckel

La grève à l'appel de la CGT, l'Unsa et Sud rail engendre des perturbations sur les lignes lorraines. Le mouvement social se poursuivra jusqu'au vendredi 23 mai 2014. Une trentaine de trains sont annulés dans la région. Le détail des perturbations de ce jeudi 22 mai 2014 est à retrouver sur le site TER Lorraine.

La reforme ferroviaire à l'origine de leur colère :

Examiné lundi 16 juin 2014 par le Parlement, la reforme ferroviaire prépare l'ouverture à la concurrence du marché du transport des voyageurs.
Cette mesure voulue par l'Union Européenne sera appliquée en 2019. Les grévistes redoutent cette libéralisation anticipée du rail. Les salariés hostiles à ce projet estiment que le système ferroviaire doit être unifié et non morcelé.

La récente affaire des TER trop larges est du pain bénit pour les opposants à cette réforme. Les syndicalistes estiment que l'éparpillement du système ferroviaire entraînera des erreurs similaires à l'avenir. Les cheminots craignent également que la masse salariale soit réduite pour éponger la dette de la SNCF, estimée à 44 milliards d'euros. Ils appellent les autorités à faire marche arrière.

Sur le même sujet

SNCF/privé David Valence

Les + Lus