• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

“Pas de fusion avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne, un Conseil Unique d'Alsace”

© MaxPPP
© MaxPPP

Plus d'un an après l'échec du référendum pour une fusion des collectivités en Alsace, les conseils généraux alsaciens et le conseil régional ont demandé lundi 22 septembre 2014 une relance du projet afin de ne pas permettre la fusion programmée par l'Elysée avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Le Front Uni évoqué par les connaisseurs du dossier et attendu n'a pas tardé à apparaître au grand jour : après plusieurs semaines d'échanges épidermiques autour du projet de fusion élyséen associant la Lorraine, l'Alsace et la Champagne-Ardenne, les élus Alsaciens ont choisi la résistance. Certains diront l'isolement...

Les assemblées des trois collectivités (le conseil régional d'Alsace et les deux conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin) ont adopté des motions identiques qui demandent au président de la République, au gouvernement et au Parlement d'"abandonner la création d'une grande région" Champagne Ardenne/Alsace/Lorraine et de "créer" une collectivité territoriale unique en Alsace, issue de la fusion de leurs trois collectivités.

Comme le relate sur leur site internet nos collègues de France 3 Alsace :
  • Au conseil régional d'Alsace lundi 22 septembre 2014, 38 élus ont voté pour ce conseil unique, 3 contre, un s'est abstenu tandis que cinq élus PS n'ont pas participé au vote.
  • Au conseil général du Haut-Rhin, le texte a été approuvé par 27 voix pour (essentiellement dans les rangs de l'UMP, de l'UDI, et des indépendants), 1 abstention, 1 vote contre, tandis que deux élus PS n'y ont pas participé.
  • Au conseil général du Bas-Rhin, huit conseillers généraux PS n'ont pas participé au vote et les 36 autres ont voté pour.
Le vote au conseil régional
Le vote au conseil général du Haut-Rhin

La semaine dernière, une motion portée par les élus de droite avait recueilli près de 54.000 signatures favorables à la création de ce conseil territorial, c'est à dire la fusion des trois collectivités

L'annonce d'une fusion de l'Alsace avec la Champagne-Ardenne et la Lorraine a donc finalement convaincu des élus encore opposés il y a plus d'un an à cette fusion des collectivités alsaciennes, de se rallier à ce projet de conseil unique d'Alsacerejeté par référendum en avril 2013.

Une fusion que pronostiquait dès la semaine dernière Roger Cayzelle, le président du conseil économique, social et environnemental de Lorraine qui en réaction proposait la même fusion intra-régional aboutissant à un conseil unique de Lorraine...

A lire aussi

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus