Cet article date de plus de 6 ans

Destocamine demande toujours le retrait total des déchets

Plus de 300 personnes se sont réunies ce samedi devant le site de Stocamine à Wittelsheim à l'appel du collectif Destocamine. 

Les travaux de destockage ont débuté mais le collectif veut aller plus loin. Il demande la sortie de l'ensemble du stock et entend bien maintenir la pression. Au mois d'août, Ségolène Royal avait annoncé que l'exploitant ne retirerait que 93% du mercure contenu dans les déchets enterrés, c'est à dire seulement 20 % des 44 000 tonnes stockées. Le maire de Wittelsheim, Yves Goepfert qui soutient le collectif devrait être reçu au ministère de l'Ecologie dans quelques jours pour évoquer cette question.

durée de la vidéo: 00 min 33
Interview de Yann Flory, porte-parole du collectif Destocamine

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stocamine environnement