Prix Erckmann-Chatrian 2014 à Nicolas Mathieu pour “Aux animaux la guerre”

Le prix Erckmann-Chatrian 2014 a été décerné le 3 novembre 2014 à Nicolas Mathieu pour son livre "Aux animaux la guerre" paru aux Éditions Actes Sud. Un roman noir sur la fermeture des usines dans les Vosges.  

Par Hélène Abalo

Le prix Erckmann-Chatrian 2014 a été decerné le 3 novembre 2014 à Nicolas Mathieu pour son livre "Aux animaux la guerre" paru aux Éditions Actes Sud. Nicolas Mathieu est né à Epinal, il a 36 ans. C'est son premier roman. 

L' annonce du lauréat a été faite en direct par le président du jury Gilles Laporte, dans l'édition de la mi-journée sur France 3 Lorraine. 
Le prix littéraire Erckmann-Chatrian est considéré comme le "Goncourt Lorrain"



"Aux animaux la guerre" de Nicolas Mathieu


 / © F3Lorraine
Résumé :  Une usine qui ferme dans les Vosges, tout le monde s’en fout. Une centaine de types qui se retrouvent sur le carreau, chômage, RSA, le petit dernier qui n’ira pas en colo cet été, un ou deux reportages au 19/20 régional et puis basta.
Sauf que les usines sont pleines de types dangereux qui n’ont plus rien à perdre. Comme Martel, le syndicaliste qui planque ses tatouages, ou Bruce, le bodybuilder sous stéroïdes. Des types qui ont du temps et la mauvaise idée de kidnapper une fille sur les trottoirs de Strasbourg pour la revendre à deux caïds qui font la pluie et le beau temps entre Épinal et Nancy. Une fille, un Colt .45, la neige, à partir de là, tout s’enchaîne.
Aux animaux la guerre, c’est le roman noir du déclassement, des petits Blancs qui savent désormais que leurs mômes ne feront pas mieux et qui vomissent d’un même mouvement les patrons, les Arabes, les riches, les assistés, la terre entière. C’est l’histoire d’un monde qui finit. Avec une fille, un Colt .45, la neige.



Nicolas Mathieu, écrivain



Quatre autres ouvrages étaient en lice : 
Philippe Fusaro pour Aimer fatigue (Éditions de l’Olivier)
Nathalie Hug pour 1, rue des Petits-pas (Éditions Calmann-Lévy)
Aline Kiner pour La Vie sur le fil  (Éditions Liana Lévi)
Eric Reinhard pour L’Amour et les forêts (Éditions Gallimard)



Les autres prix Erckmann-Chatrian 2014 : Bourse d'Histoire et Bourse Lorraine


  • La bourse d'Histoire a été remis à  Patrick Charles Renaud pour La Guerre à coups d’hommes, la bataille des frontières de l’Est août-septembre 1914  paru aux Éditions Grancher. 
 / © C.Boisson pour F3Lorraine "Après avoir éprouvé la joie et la fierté de libérer les premiers villages de la Lorraine annexée depuis 44 ans, la 2e armée avait cru prendre l'ascendant sur un adversaire qui feignait de battre en retraite pour mieux l'attirer vers un terrain qu'il avait choisi, repéré et diaboliquement fortifié… À l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, Patrick-Charles Renaud nous fait revivre, grâce aux écrits souvent inédits laissés par des soldats français ayant combattu dans le Nord-est à cette époque, les premières semaines de combats où, après avoir subi d'entrée une défaite, nos soldats se sont ressaisis pour engager une lutte âpre et coûteuse en vies humaines qui leur a permis de remporter une première victoire. Leur plume, tour à tour trempée dans les larmes, le sang et l'acide de la colère, est chargée d'une émotion sans égale. Des charges à la baïonnette parfois insensées et souvent meurtrières aux hésitations et à l'incompétence de certains chefs, c'est sans aucune censure que sont livrées les réflexions pertinentes des participants, comme celle du caporal Lercher qui résume bien ce début de guerre : "Nous sommes dans une bataille. Dieu quelle boucherie !"


  • La bourse Lorraine a été décernée à Sabine Lesur, Christophe Voeglé et  Clair Arthur pour  Vosges, une terre de papier (Éditions Serpenoise)
"Les Vosges sont depuis plusieurs siècles une terre de papier qui a marqué, et les hommes, et leurs activités. Le périple de l'auteur débute à l'imagerie d'Épinal. Cette société unique en son genre est depuis longtemps source d'inspiration pour les artistes qui perpétuent sur le papier la tradition imagière. Puis, elle part au fil de l'eau, à la rencontre des piliers actuels de cette activité encore prospère. Cet ouvrage se veut une balade en terre vosgienne, dans l'univers riche et passionnant des papetiers qui ont forgé cette région. Depuis plusieurs siècles, grâce à leurs eaux pures, les Vosges, ont constitué un berceau idéal au développement de l'industrie papetière. Artisanale au départ, elle s'est modernisée et enrichie pour offrir aujourd'hui encore un savoir-faire unique et exceptionnel. Cet ouvrage, superbement illustré, nous amène à la rencontre d'hommes et de femmes qui, par leur dévouement et leur passion, ont contribué à asseoir la réputation et l'identité de ce territoire lorrain."

Les membres du jury du prix Erckmann-Chatrian 2014

  • Président : Gilles Laporte
  • Pierre-Marie Beaude
  • Roger Bichelberger
  • Muriel Carminati
  • Gaston-Paul Effa
  • Francis Kochert (Chargé de communication) 
  • André Markiewicz (Trésorier) 
  • Philippe Martin (Coordinateur de la Bourse d'Histoire) 
  • Michèle Maubeuge (Secrétaire) 
  • Robert Scheuer
  • Bernard Visse

A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus