Metz : l'Etat versera environ 800 millions d'euros à Ecomouv'

L'Etat a signé un accord avec Ecomouv' mercredi 31 décembre 2014 et lui versera 800 millions d'euros.

Après la résiliation du contrat au mois d'octobre, au titre des indemnités et de la reprise des dettes bancaires, l'Etat va verser environ 800 millions d'euros à Ecomouv', société qui devait mettre en place et collecter l'écotaxe,

Le consortium franco-italien Ecomouv' touchera 403 millions d'euros d'indemnités versés par l'Etat, qui a résilié son contrat fin octobre. A cette somme, s'ajoutent une quarantaine de millions d'euros annuels, correspondant aux dettes bancaires reprises par l'Etat.

Toutefois, le gouvernement a nuancé ce coût, mettant en avant les 210 millions d'euros annuels qu'aurait touché Ecomouv' pendant les dix prochaines années, soit un total d'environ deux milliards d'euros, prélevés sur les recettes de l'écotaxe.

Son unique contrat ayant été résilié, Ecomouv' va disparaître. Les boîtiers installés dans les poids lourds seront repris par Ecomouv', tandis que les portiques installés sur le réseau routier français appartiennent à l'Etat, qui étudie une réaffectation possible de ce matériel.


Plan social

Le gouvernement doit désormais faire face au licenciement des 200 salariés d'Ecomouv', dont 150 basés à Metz. Un plan social a été annoncé le 9 décembre. Son protocole prévoit le financement du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) par Ecomouv'.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité