Cet article date de plus de 6 ans

Elections départementales : top départ pour le dépôt des candidatures

Dès ce lundi 9 février et jusqu'au 16 février inclus, les candidats aux prochaines élections départementales doivent déposer leurs listes en préfecture. C'est la première étape d'un scrutin nouvelle formule, basé sur une carte des cantons complètement redessinée.
Dans six semaines, nous serons appelés aux urnes pour élire nos nouveaux conseillers départementaux. Exit le conseiller général, exit le conseil général.

A l'échelle du département, nous parlons désormais de conseil départemental. Les anciens cantons n'existent plus. Ils sont plus grands, redécoupés en fonction de l'évolution démographique.

Ainsi la Marne passe de 44 à 23 cantons, les Ardennes de 37 à 19 cantons, l'Aube de 33 à 17 cantons et la Haute-Marne de 32 à 17 cantons.

Autre grande nouveauté : les binômes

Si le nombre de cantons diminue, le nombre d'élus va lui rester assez stable. Puisque deux personnes représenteront chaque secteur : un homme et une femme, parité oblige. Ils auront d'ailleurs un suppléant chacun, homme et femme également. Et ceci afin de mieux représenter les femmes à l'échelle du département, où elles étaient jusque-là largement minoritaires.

Ces nouveaux élus le seront pour six ans. L'assemblée ne sera plus renouvelée par moitié tous les trois ans.

Pour être candidat

- Avoir 18 ans révolus, au plus tard le 21 mars 2015 à minuit
- Avoir la qualité d’électeur, c’est-à-dire soit figurer sur une liste électorale, soit remplir les conditions pour y figurer
- Être domicilié dans le département ou y être inscrit au rôle d’une des contributions directes au 1er janvier 2015, ou justifier devoir y être inscrit à cette date, ou avoir hérité depuis cette date d’une propriété foncière dans le département.

Le premier tour est fixé au 22 mars, le second au 29 mars.

Deux soirées qui seront à vivre en direct sur France 3 Champagne-Ardenne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 élections politique