• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Archéologie en sous-sol à la cathédrale

Les fouilles ont eu lieu sous la chapelle Saint-Laurent. Gertrud Kuhnle, archéologue, présente le bassin antique qui serait la première piscine baptismale de Strasbourg. Photo Dominique Gutekunst Maxppp
Les fouilles ont eu lieu sous la chapelle Saint-Laurent. Gertrud Kuhnle, archéologue, présente le bassin antique qui serait la première piscine baptismale de Strasbourg. Photo Dominique Gutekunst Maxppp

La Cathédrale de Strasbourg célèbre les 1000 ans de ses fondations. Des archéologues viennent de découvrir dans les sous-sols de l'édifice un font baptismal de l'ère paléo-chrétienne. 

Par PhD

La découverte remonte au mois de juin dernier mais les archéologues de l'INRAP ont décidé de la rendre publique seulement cette semaine. Cette fois-ci, c'est un lieu de culte bien particulier qu'ils ont mis au jour : il s'agit d'un petit bassin en forme de rectangle d'1m 60 sur 4m 20 qui aurait servi à des cérémonies de baptême. Du coup, les questions sont nombreuses sur la raison pour laquelle ce font baptismal se trouvait précisément à cet endroit dès la 4ème siècle. On peut supposer qu'un lieu de culte s'y trouvait également mais on ne sait pas à quoi il ressemblait. Tout ce que savent les historiens jusqu'ici, c'est que la première mention d'une cathédrale à Strasbourg, remonte à 728.

Le lieu où se sont déroulées les fouilles n'est pas inconnu des spécialistes. Il s'agit du sous-sol de la chapelle Saint-Laurent dans lequel les archéologues ont déjà beaucoup travaillé, notamment vers 1970. A cette époque, ils avaient déjà mis au jours des murs et des sols d'une importante demeure datant de la période romaine.
De nouvelles découvertes sous la Cathédrale de Strasbourg
Reportage de Marie Heidmann et Emmanuelle Gambette

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus