Cet article date de plus de 6 ans

Jean Manchette, rescapé meusien du camp nazi de Sachsenhausen

Déporté en 1943 dans le camp de concentration nazi de Sachsenhausen au nord de Berlin, le meusien Jean Manchette, 93 ans, a accepté de retourner sur le site de sa détention en compagnie de collégiens dans le cadre des 70 ans de la Libération des camps. Un moment particulièrement fort.
Jean Manchette, 93 ans, rescapé meusien du camp de concentration nazi de Sachsenhausen et son numéro matricule.
Jean Manchette, 93 ans, rescapé meusien du camp de concentration nazi de Sachsenhausen et son numéro matricule. © Laurent Parisot. France 3 Lorraine
Le 22 avril 1945, l'Armée Rouge libérait le camp de concentration de Sachsenhausen près de Berlin. 8500 Français y ont été déportés dont Jean Manchette, un meusien, détenu politique, âgé aujourd'hui de 93 ans. 

70 ans après avoir été libéré, le résistant lorrain a accepté de retourner sur le site de sa détention. Dans ce "voyage au bout de l'Enfer", qu'il n'avait fait qu'une fois jusque là, en 1980, avec des camarades déportés, Jean Manchette a, cette année, été accompagné par des collégiens meusiens et nos journalistes Laurent Parisot et Olivier Bouillon qui ont ramené ces deux reportages touchants et les éléments d'un webdocumentaire que nous publierons ce mercredi.

Rencontre avec Jean Manchette :
durée de la vidéo: 02 min 53
Jean Manchette, un rescapé meusien

Retour à Sachsenhausen :
durée de la vidéo: 06 min 18
Jean Manchette : retour à Sachsenhausen

Localisation :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale histoire société