Alsace - Pic de pollution à l'ozone : transports gratuits à Colmar et Mulhouse, baisse de la vitesse sur les routes

Le Bas-Rhin et le Haut-Rhin sont touchés par un pic de pollution à l'ozone. Des mesures sont prévues à compter du samedi 1er août. 
Le Haut-Rhin est concerné par les mesures de lutte contre la pollution atmosphérique.
Le Haut-Rhin est concerné par les mesures de lutte contre la pollution atmosphérique. © Thierry Gachon, MaxPPP
Une conséquence du pic de chaleur de ces vendredi 31 juillet et samedi 1er août 2020. Un épisode de pollution atmosphérique à l'ozone a poussé les préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin à prendre des mesures d'urgence. 

Les stations de surveillance d'Atmo ont détecté des niveaux de pollution allant du médiocre au mauvais (niveaux 6 à 8). Le seuil d'information a donc été dépassé (voir le tweet ci-dessous). La journée du samedi se verra placée en procédure d'alerte. Un orage en fin de journée fera ensuite évoluer la situation.
 


Conséquences sur les transports

Sur les autoroutes et routes à chaussée séparée, la vitesse maximale de circulation est baissée de 20 km/h. Cette vitesse ne descend pas sous les 70 km/h.

À Mulhouse, le tramway et le bus sont gratuits, comme lors de chaque week-end du mois d'août. Dans le secteur de Colmar, incitation est faite aux automobilistes de lever le pied. À noter que le bus, gratuit depuis le 15 juillet, le reste jusqu'au 31 août.

Du côté de Strasbourg, la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) met en place un ticket unique à 1.80€ la journée. Il permet de circuler sur tout le réseau des bus et tramways. 
 

Protéger sa santé

Il est recommandé aux femmes enceintes, enfants, personnes âgées ou souffrant de pathologies (diabète et asthme compris) d'éviter de sortir durant l'après-midi et d'aller faire du sport intensif à l'extérieur. Ainsi que d'éviter de se trouver sur les routes en heure de pointe. Il est conseillé de consulter son médecin en cas de gêne respiratoire ou de troubles cardiaques. 

Plus généralement, la population est incitée à éviter de faire du sport dehors. Les compétitions sportives sont concernées.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement routes économie transports