Alsace : nos très chers bredele de Noël

Publié le Mis à jour le
Écrit par Judith Jung
1 kilo de Bredele, spécialité alsacienne confectionné dans de nombreuses familles en cette période de l'Avent
1 kilo de Bredele, spécialité alsacienne confectionné dans de nombreuses familles en cette période de l'Avent © Judith Jung

Avec l'augmentation du coût des matières premières, le prix des très appréciés gâteaux de Noël s'envole. Plus de 60 euros le kilo pour ces spécialités alsaciennes chez certains commerçants.

Le mot est magique ! Bredele (ou bredala dans le Haut-Rhin). Ces petits gâteaux de Noël aux goûts d'épices, d'amandes ou de fruits confits sont dévorés par nous tous avec beaucoup de plaisir en cette période de l'Avent.

Elaborés avec de la farine, du beurre, des oeufs et agrémentés d'épices, de miel d'amandes, de noisettes, de chocolat où de fruits confits, chacun y ajoute sa touche personnelle. Chaque famille alsacienne a SA recette et multiplie les sortes d'années en années. 

Une tradition qui donne même lieu à des challenges. Véronique Brobecker-Laemmel est connue pour sa folie du bredele. Cette année, cette habitante de Munster (Haut-Rhin) a explosé le compteur avec 111 sortes de gâteaux réalisés selon son post ci-dessous. 

"Ce sont mes bébés" me glisse t-elle dans la conversation, "j'ai plaisir à les faire, je m'enferme dans ma bulle avec de la musique de Noël". Elle vient d'ailleurs de créer sa micro-entreprise pour vendre son livre de recettes de bredele (bien sûr) et ses sachets de gâteaux. Ils sont à 24 euros le kilo, 'je ne calcule pas le travail". 

Des bredele qui prennent du temps à être confectionnés, certains addicts avouent prendre plusieurs jours de congés pour les faire, mais qui coûtent beaucoup moins chers que dans les commerces.

"Pour mes butterbredel (petit gâteau au beurre) on est maximum à 5 euros le kilo avec la cuisson et pour les schwowebredle (gâteaux souabes), on avoisine les 8 euros le kilo à cause des amandes ou des noisettes. Pour les étoiles à la cannelle, j'arrive à 11 euros" a calculé Brigitte Moog, cuisinière passionnée, habituée à confectionner des gâteaux de Noël depuis toute petite.

45 à plus de 60 euros le kilo chez les boulangers-pâtissiers

Un prix qui s'envole chez les boulangers-pâtissiers de la région. Sur son site internet et en boutique, la pâtisserie strasbourgeoise Christian affiche un prix de 9,60 euros pour 200 grammes de bredele (un assortiment) ce qui fait 48 euros le kilo. Chez Thierry Mulhaupt, les étoiles à la cannelle sont à 62,50 euros le kilo.

Et le sujet est relativement tabou. Dès que nous évoquons le prix, les bouches se ferment. Cathy Haushalter de la pâtisserie savernoise du même nom a bien voulu nous répondre.

Avec son époux, elle tient un stand au marché de Noël de Strasbourg depuis 20 ans (dans la cour du Château des Rohan). " Comme chaque année en cette période, le coût des matières premières a augmenté, plus 10 %" nous dit-elle "alors forcément on répercute une partie de cette augmentation sur nos produits pour garder une marge".

Ajoutez à cela les 4.500 euros pour l'emplacement et la rémunération des salariés, vous arrivez à 47 euros pour un kilo d'étoiles à la cannelle (avec du miel et des amandes). Les autres sortes de bredele sont à 45 euros le kilo "et ils sont tous pur beurre", en référence à d'autres maison qui utilisent de la margarine ou de l'huile de palme.

Du fait maison, vraiment ?

Si la maison Haushalter confectionne elle-même tous ses gâteaux en est-il de même pour tous les autres ? Certains consommateurs en doutent et estiment que les touristes et clients alsaciens se font parfois bien avoir avec des petits gâteaux réalisés à partir de pâtes prêtes à l'emploi qu'il suffit de découper selon les formes souhaitées.

"C'est une honte !" lance Iris, une autre passionnée, qui évoque une boulangerie de l'Eurométropole de Strasbourg dans laquelle tous les gâteaux se ressemblent. "Ils ont tous exactement la même forme".

Alors, ouvrez l'oeil avant de vous lancer dans les achats gourmands. Et sachez que si vous faites partie de ceux qui offrent des sachets de bredele, ils sont précieux.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.