Appel à témoins : un corps sans vie retrouvé dans un cours d'eau à Duttlenheim

Les gendarmes de Molsheim lancent un appel à témoins suite à la découverte d'un corps sans vie, d'un homme d'environ 50 ans, dans un cours d'eau de Duttlenheim, lundi 25 février 2019. L'homme n'avait pas de papiers sur lui, son identité reste inconnue pour le moment. 
 

Les gendarmes de Molsheim lancent un appel à témoins suite à la découverte d'un corps sans vie, d'un homme d'environ 50 ans, dans un cours d'eau de Duttlenheim (Bas-Rhin), lundi 25 février 2019. L'homme, inconnu des services de police, n'avait pas de papiers sur lui et personne n'est venu signaler sa disparition. Son identité n'est donc pas connue pour le moment. Il s'agit d'un homme de type européen, d'environ 50 ans, mesurant 1 mètre 62 pour 88 kilos. Le haut de son crâne est chauve, à l'arrière et sur les côtés ses cheveux sont blancs. L'homme, de forte corpulence, portait des baskets blanches, un jean bleu marine et un blouson en cuir noir. Il n'avait aucune pièce d'identité sur lui. Seuls, un gilet jaune plié dans sa poche, un trousseau de clés (celui sur la photo) et un couteau repliable ont été retrouvés dans les poches de sa veste.

C'est un exploitant agricole qui a découvert le corps, lundi 25 février à 18 heures. La gendarmerie du bas-Rhin précise que les "circonstances du décès n'ont pas pu être précisées lors de l'autopsie réalisée ce jeudi 27 février". Une enquête est en cours pour découvrir les causes de la mort et identifier l'identité de l'individu. Pour le moment, aucune disparition n'a été signalée. Un portrait robot sera établi lundi 4 mars.

Si vous reconnaissez cette personne, vous pouvez contacter la gendarmerie de Molsheim au 03 88 04 81 10.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité