PORTRAIT. Steven Da Silva remportera-t-il le titre de Mister universel France le 21 janvier 2023 ?

Il a 28 ans, mesure 1,78 m, et il espère porter haut les couleurs de l'Alsace. Steven Da Silva, Mister Universel Alsace, se présente au concours "Mister Universel France 2023". Rencontre.

Ce n'est pas la période des fêtes qui va lui faire relâcher ses efforts. Ce vendredi matin, Steven Da Silva a mis son survêtement et ses baskets pour aller transpirer à la salle de sport. "Il faut être en forme, c'est très important, même si le physique ne primera pas forcément. C'est surtout un état d'esprit, une façon d'être. C'est pour ça qu'il est important de s'entraîner au quotidien, pour pouvoir être au top le jour-J et pour pouvoir rendre fière sa région", explique le Haut-Rhinois.

Le jour-J, c'est le 21 janvier 2023. Steven représentera alors l'Alsace au concours universel de Mister France. Encore un mois d'effort avant l'échéance. Alors pour l'heure, le sportif enchaîne les exercices avec son coach : steps, haltères, gainage... Steven s'est fixé comme objectif de "récupérer son ancienne morphologie, plus athlétique", qu'il a perdu suite au décès de sa maman l'été dernier. Il s'était alors "relâché".

Alors il s'entraîne le plus souvent possible. Cinq ou six fois par semaine. "J'essaie de tenir le rythme, c'est compliqué mais je vais y arriver !" Une belle détermination quand on sait que sa participation a été confirmée il y a seulement quelques semaines. "Ca m'a laissé peu de temps de préparation, un mois et demi à peine. C'est vrai qu'il y a beaucoup de travail, c'est pour ça que je me donne à fond". 

Entre deux séances de sport, les journées de Steven sont bien remplies. Conducteur de travaux dans une entreprise de Rixheim, il doit aussi gérer son image sur les réseaux sociaux. Dans la rue, s'il porte son écharpe "Mister universel Alsace", les badauds l'abordent, lui posent des questions. Un aspect qu'il apprécie beaucoup, pour parler de son challenge : "Sur les réseaux, j'essaie d'avoir le maximum de vues, j'aimerais que les concours de beauté pour hommes soient aussi médiatisés que ceux pour femmes" explique-t-il.

A noter qu'il existe plusieurs concours de beauté masculine en France, celui auquel participe Steven, le concours de Mister universel France, mais aussi le concours de Mister France qui se veut le concours officiel et pour lequel l'Alsacien Maxime Klinger est qualifié (la finale aura lieu le 23 mars 2023). Sans oublier le concours de Mister France agricole visant à valoriser le monde agricole.

Pour autant, l'apparence ne sera pas le seul critère de jugement. Steven est un ancien mannequin, et il tient à mettre en avant d'autres valeurs : le naturel et l'humilité seront selon lui également de la partie.

Sur le site internet de l'événement, l'état d'esprit du concours est explicite : "Symbole de l’homme moderne, Mister Universel France représente la jeunesse masculine française dans tout ce qu’elle a de plus diverse et créative." Tout est dit.

Le Haut-Rhinois a choisi de soutenir France Handicap à travers le concours. "Cette association me tient particulièrement à cœur car j'ai moi-même été victime d'un accident de moto quand j'étais jeune, et j'ai été en fauteuil roulant pendant un an. Je me suis relevé mais j'ai pu voir au quotidien ce que c'était, d'accéder difficilement à certains commerces, devoir affronter le regard des gens, se sentir différent, quand on est en fauteuil. Je pense que ces personnes ont les mêmes droits que nous et qu'aujourd'hui, on ne pense pas assez à elles." 

Steven espère que les Alsaciens seront fiers de lui lors du concours. Mais sa participation est déjà une victoire personnelle : "Je pense que ça peut m'apporter beaucoup de confiance en moi. Ça peut peut-être m'ouvrir des portes, mais le simple fait de participer, par l'aventure humaine que ça va être, c'est-à-dire le plus grand concours international pour les hommes, c'est quelque chose de très grand pour moi." Rendez-vous le 21 janvier pour connaître le résultat.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité