Insolite : un record du monde de bûcheronnage sportif battu par un Alsacien

Publié le
Écrit par Buket Bagci

Loïc Voinson, un Alsacien originaire d'Aubure (Haut-Rhin) a battu le 23 avril le record du monde de bûcheronnage sportif dans la catégorie "single buck" pour les moins de 25 ans. Il a découpé une rondelle de bois de 40 centimètres de diamètre avec une scie passe-partout en 11,09 secondes.

C'était une victoire totalement inattendue pour Loïc Voinson. Samedi 23 avril, le jeune Alsacien a participé au championnat Stihl Timbersports aux Pays-Bas, où il a battu un record du monde de bûcheronnage sportif. Il s'agit de l'épreuve du "single buck". Elle consiste à découper une rondelle de bois de 40 centimètres de diamètre le plus rapidement possible à l'aide d'une scie passe-partout. 

Le jeune homme de 23 ans a réussi a le faire en 11,09 secondes. Il devient alors numéro 1 dans la catégorie "Rookie" qui réunit les compétiteurs âgés de moins de 25 ans. "Je suis super content et fier parce que ça n'arrive pas tout les jours de battre un record du monde. Je me suis entrainé tout l'hiver pour y arriver", raconte le champion. 

Il passe quatre heure chaque semaine à réaliser des entrainements spécifiques. "L'épreuve du single buck, c'est très technique et c'est la plus compliquée. La scie passe-partout mesure deux mètres et pèse 15 kilogrammes donc il faut savoir la maitriser", détaille Loïc Voinson. 

S'ajoute à cela, un entrainement physique de deux heures, composé d'exercices de musculation. "Avec l'approche des championnats, je suis passé à cinq entrainements physiques et techniques par semaine", ajoute le bûcheron. 

Une passion depuis tout petit

Pour le jeune homme, le bûcheronnage n'est pas qu'un sport. C'est aussi une histoire de famille. Il fait partie de la quatrième génération à choisir cette profession et travaille au syndicat des communes forestières de Sélestat et environs.

Mais avant d'être un sport et un métier, c'est avant tout une passion. "Je suis originaire de Sainte-Croix-aux-Mines et quand j'étais petit, il y avait déjà des concours et ça me donnait envie d'y participer. Ce que j'adore faire avant tout c'est d'affuter mon matériel, c'est une passion depuis tout petit". 

Après sa performance accomplie aux Pays-Bas, Loïc Voinson a déjà en ligne de mire son prochain objectif. Il participera au championnat du monde organisé le vendredi 27 mai à Vienne en Autriche, où il visera le top 5 mondial.