Météo : un weekend du nouvel an dans la douceur avec de probables records de température en Alsace

Les prévisions météo placent le weekend du nouvel an 2023 sous le signe d'une douceur exceptionnelle. Des records de température pourraient être battus avec des 17 ou 18 degrés en plaine d'Alsace samedi 31 décembre.

Le passage à 2023 se fera dans une douceur exceptionnelle. Les prévisions météo placent l'ensemble du territoire français au-dessus des normales saisonnières pour ce weekend du nouvel an.

En Alsace, des records absolus seront probablement atteints, selon les prévisions du météorologiste conseil à Météo France, Théo Bannier, "avec 17 degrés prévus, peut-être au-delà, les températures seront supérieures à la normale de 10 à 11 degrés".

Ces températures élevées pour un mois de décembre sont dues à un air chaud et sec en marge d'une dépression, nous explique le météorologue.

Par ailleurs deux types de records seront soit égalés soit battus, d'après un autre météorologue alsacien, Christophe Mertz (voir tweet ci-dessous) :

  • Un record pour une Saint-Sylvestre avec des températures a minima de 17° en plaine d'Alsace, voire 18° localement. La température la plus douce jamais enregistrée à cette période remonte au 31 décembre 2017 où le thermomètre est monté jusqu'à 15,2° sur Strasbourg/Entzheim.
  • Un record probable pour l'ensemble du mois de décembre, le dernier en date remontant à 1965 avec une température enregistrée de 18,3°.

Ces deux records sont susceptibles d'être battus dans l'après-midi de samedi. Localement, sur le secteur de Colmar/Sélestat, le thermomètre pourrait frôler les 19°. Le lendemain, dimanche 1er janvier, les températures baisseront d'un ou deux degrés mais resteront exceptionnelles pour un nouvel an.

A partir de mardi, les températures seront un peu plus normales pour la saison même si elles resteront supérieures à la moyenne, les prévisions annonçant 9 à 10° en plaine.

La marque du réchauffement climatique ?

"Les fluctuations observées ces derniers temps sont normales, ce n'est pas la première fois que cela arrive en décembre mais avec la tendance au réchauffement climatique en arrière-plan la période de douceur est boostée. On atteint des températures qu'on ne serait pas censé atteindre dans un climat non réchauffé", explique Christophe Mertz.

En tout cas 2022 aura été l'année des records : en été avec des pics de chaleur successifs et à nouveau à l'automne, en septembre et octobre. Les deux dernières années les plus chaudes étant 2018 et 2020, on constate que les années records se succèdent à un rythme accéléré.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité