Pourquoi les sirènes ont retenti dans toute l'Allemagne ce jeudi ?

Un exercice d'alerte a eu lieu ce jeudi 14 septembre dans toute l'Allemagne : sirènes en marche, sms envoyés sur les téléphones portables, messages diffusés sur les radios et les télévisions. Les autorités testent les systèmes de télécommunications pour alerter en cas de catastrophe, de grosse pollution ou d'un danger.

C'est maintenant un rendez-vous régulier. Le "Warntag", ou jour d'alerte a lieu dans toute l'Allemagne à 11h le deuxième jeudi de septembre. Il a eu lieu une première fois en septembre 2020, et il avait été qualifié d'échec. Trop peu de sirènes avaient été actionnées et les sms étaient arrivés avec 30 minutes de retard parfois.

Reporté à cause de la pandémie, il avait eu lieu une deuxième fois l'an dernier mais en décembre 2022. Mais cette année, tout a été préparé dans les temps, et c'est en septembre que ce troisième jour d'alerte a eu lieu, comme prévu.

Le jour d'alerte sert à sensibiliser les habitants et à tester le réseau de télécommunications, la plupart des gens étant prévenus via des applications. Les télévisions et les radios diffusent elles aussi à chaque fois le message au même moment.

A 11h45 vient ensuite un deuxième message, pour annoncer la fin de l'alerte. Les habitants sont également invitée, les jours qui suivent, à donner quelques informations sur le déroulement de l'alerte, pour dire si tout s'est bien passé ou au contraire faire remonter aux autorités les problèmes rencontrés.

Sur les smartphones, il suffit de télécharger Nina ou Katwarn pour être prévenu. Il est également possible d'être alerté sur un problème qui a lieu dans une autre commune. 

Le système Cell Broadcast est également activé, et prévient tout téléphone (y compris les vieux modèles ou les téléphones ayant un opérateur étranger) présent dans la zone concernée. Dans ce cas, ce sont les antennes relais du secteur qui envoient un message à tous les téléphones connectés à elle. Aucune installation ou paramétrage n'est nécessaire.

C'est après les inondations gigantesques de la vallée de l'Ahr, à 30 km au Sud de Bonn, dans la nuit du 14 au 15 juillet 2021 que cette technologie a été choisie. 180 personnes avaient péri, et le système d'alerte avait été clairement insuffisant. Avant, l'Allemagne préférait les alertes via des applications.

Nouvelles sirènes

Il s'agit d'un exercice proposé aux communes mais pas obligatoires, certaines ont donc décidé de ne pas activer leurs sirènes. Et beaucoup n'en ont plus du tout. Après la guerre froide, beaucoup de sirènes ont été démontées parce que trop chères à entretenir pour les collectivités, d'autant qu'elles ne servaient plus.

Mais depuis la création de ce nouveau jour d'alerte, certaines communes réinstallent des sirènes, notamment à Stuttgart, la capitale régionale du Land du Bade-Würtemberg. A Rust, une sirène mobile a été installée sur un véhicule de pompier, pour circuler en ville et alerter un maximum de personnes.

"En cas de danger, il est vital de réagir vite et d'arriver à contacter le plus de gens possible en très peu de temps, a expliqué le ministre de l'Intérieur du Bade-Wurtemberg Thomas Strobl. Et pour que tout fonctionne en cas de vraie alerte, il faut continuer de s'entraîner."

Depuis le jour d'alerte de décembre 2022, la République fédérale considère que le système est rodé et qu'il est robuste. Chaque année, de petits ajustements auront encore lieu. Et la prise de conscience se fait progressivement.

 

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité