Un palmarès au poil : Mulhouse et Strasbourg dans le top 10 des villes où il fait bon vivre avec son chien

Comme chaque année depuis 2016, le magazine 30 millions d’amis a dévoilé son classement des villes de plus de 100 000 habitants où il est agréable de vivre avec son chien. Mulhouse et Strasbourg se classent respectivement 7e et 9e. Explications.

On connaissait le top des villes où il fait bon vivre, celui des villes où la vie est chère, où l'immobilier explose, où il fait le plus chaud, où les étudiants sont bien, où les mobilités douces sont reines. Voilà que depuis 2016, 30 millions d'amis propose son propre classement : celui des agglomérations où "il est agréable de vivre avec son chien." Huit millions de chiens vivant en France, la plupart dans les villes, ce n'est pas si idiot.

Et, sans être chauvin, mais comme souvent dans ces courses à l'échalote il faut bien le dire, l'Alsace s'en sort très bien. Mulhouse arrive en 7e position. Strasbourg en 9e. 

Des critères précis 

Le magazine explique sa méthode de notation. Des formulaires ont été envoyés aux villes françaises de 100.000 habitants en amont afin de pourvoir les évaluer. Pour l'anecdote, Strasbourg avait terminé 34e l'année dernière, classement qui avait à l'époque créé la polémique, faute d'avoir renvoyé le formulaire à temps. On ne rigole pas quoi.

Bref, les villes sont notées sur trois grands volets auxquels sont attribués des coefficients en fonction de la volonté politique affichée : l’accessibilité aux jardins et lieux de détente (et notamment l'existence d'espaces verts autorisés aux chiens, les caniparcs), les équipements et la sensibilisation liés au ramassage des crottes (mise à disposition de canisites, de distributeurs de sachets à crottes), et les infrastructures commerciales. Ce dernier volet dénombre les professionnels installés sur la ville (vétérinaires, toiletteurs, pensions, dog-sitters et éducateurs).

Enfin le volet sensibilisation et engagement est également évalué (éducation canine, prévention morsures auprès des enfants, fête de l'animal, campagnes de stérilisation, choix du système de fourrière, cimetière animalier. La médiation vient en bonus, comme la création d'une antenne maltraitance animale, la gestion des conflits de voisinage lié au chien ou encore la sensibilisation auprès des sans-abris.

Une quinzaine de critères quantifiables ont ainsi été évalués. Sur les 41 communes sollicitées, 2/3 ont répondu au formulaire.

Mulhouse et Strasbourg dans le top 10

Mulhouse n'est pas sur le podium, mais tire une certaine fierté de sa progression. Elle gagne deux places en un an. De quoi "mettre la puce à l'oreille." 

La ville met en avant sa quinzaine d'aires d'ébats réservées aux chiens (contre 11 en 2021) et 135 distributeurs de canisacs mis à disposition gratuitement dans tous les quartiers de la ville pour récupérer et jeter les déjections canines. Un guide des bonnes pratiques est édité chaque année. 

Animaux en Ville Guide Des Bonnes Pratiques by France3Alsace on Scribd

Catherine Rapp, adjointe déléguée à la nature en ville et au bien-être animal, ne boude pas son plaisir. "J'ai une mission particulière, vous savez, celle du respect des conditions animales, je prends ces bonnes notes avec une grande satisfaction. C'est important oui que les animaux soient bien traités, considérés et protégés dans une ville."

Les notes, en progression, font état, selon elle, des efforts qui ont été menés à Mulhouse depuis deux ans. " Prenez le nombre de parcs accessibles aux chiens : il est de 32 sur les 39 que compte la ville contre 22 il y a deux ans. On a mis en place un numéro vert contre les déjections canines, créé un poste de médiateur pour régler ces problèmes de malpropreté. Nous avons également un fort partenariat avec la SPA qui a des journées dédiées à l'adoption au centre-ville.  Sans compter un fort engagement, moral, je me suis par exemple fortement opposée à la tenue du salon du chiot à l'automne dernier au parc expo."

Et il n'y a pas que les chiens. "Nous avons une convention du chat libre, une brigade verte qui s'occupe des animaux blessés, des zones naturelles protégées, la construction de nichoirs à martinets à ventre blanc, nous faisons plein de choses pour les animaux à Mulhouse." 

De son côté, Strasbourg, comme nous l'avons vu, ne pouvait que mieux faire : en remplissant, dans les délais, le fameux formulaire. Résultat : un bond spectaculaire de 25 places avec une moyenne de 13/20. La capitale alsacienne obtient ses meilleures notes pour les espaces verts (20/20), sa politique des chats libres (20/20), les caniparcs (14,5/20) et la propreté (14,3/20). Très gros bémols par contre pour la sensibilisation des propriétaires de chien (6/20) et l'accès des chiens aux transports en commun (5/20). L'histoire ne dit pas si lesdits chiens sont transportés à vélo cargo dans cette ville qui s'illustre invariablement dans les classements cyclistes.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité