L'apprentissage, cursus d'avenir pour la formation professionnelle

Le Gouvernement vient de présenter un plan de promotion de l'apprentissage. Une filière professionnelle connue, mais empruntée par seulement 7 % des élèves. De ce fait, les entreprises peinent à recruter des apprentis.


L'apprentissage est une relation "gagnant-gagnant" entre l'entreprise et le jeune.

L'apprenti est formé en entreprise et peut acquérir un solide bagage professionnel, tandis qu'il continue la filière traditionnelle et technique en CFA.

Une formule qui devrait séduire de nombreux jeunes.
Et pourtant, ils ne sont que 7 % à emprunter cette filière.

Exemple à Liffol-le-Grand, dans les Vosges, dans une entreprise qui emploie 27 salariés et fabrique des meubles haut de gamme, principalement des sièges, dont les 2/3 sont vendus à l'exportation. (Historique de l'entreprise dans votre rubrique "A lire aussi" en fin d'article : "Recherche d'apprentis à Liffol-le-Grand : où en est-on, 2 ans après ?).

L'entreprise peine à trouver des apprentis motivés.

Pourtant, à la sortie du centre d'apprentissage de Liffol-le-Grand, 87 %  des jeunes trouvent un emploi.



Reportage Dominique Duforest - Boris Kratschmar - Gérard Chatignoux



 



Le Gouvernement présente la Transformation de l'apprentissage

L'intervention de Edouard Philippe, Premier ministre, et des ministres concernés.