• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ardennes : Philippe Gillet ira bien aux Assises pour les morts de Céline Gillet et d'Anaïs Guillaume

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Philippe Gillet, principal suspect dans la mort de sa femme, Céline Gillet, ainsi que dans la disparition d'Anaïs Guillaume sera bien renvoyé devant la Cour d'Assises des Ardennes. Mis en examen dans les deux affaires, il avait fait appel de ces deux mises en accusation. Il a été débouté.

Par Céline Lang

D'après un article de nos confrères de l'Union, Philippe Gillet sera bel et bien jugé pour l'assassinat d'Anaïs Guillaume ainsi que pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, sur sa femme, Céline Gillet. Alors qu'il avait été mis en examen en janvier 2016 puis en juin 2017 dans ces deux affaires, Philippe Gillet avait fait appel au printemps 2018 de ces deux décisions. Mais ce jeudi 5 juillet, les magistrats de la chambre d'instruction ont bien confirmé ces deux mises en accusation. Philippe Gillet sera donc bien jugé pour ces deux affaires au dernier trimestre 2018 ou au 1er trimestre 2019.
 

Philippe Gillet nie les faits qui lui sont reprochés


Philippe Gillet est l'ex-petit ami d'Anaïs Guillaume, cette Ardennaise alors âgée de 21 ans, qui a disparu dans la nuit du 16 au 17 avril 2013. La jeune femme avait passé la soirée au domicile de son ex-compagnon. Depuis, plus aucune nouvelle d'elle, la jeune femme n'a jamais été retrouvée, malgré d'importantes recherches. Suite à cette disparition, Philippe Gillet a été mis en examen pour assassinat en janvier 2016 et placé en détention provisoire, malgré le fait qu'il ait toujours nié être impliqué dans cette affaire. 
Un an et demi plus tard, en juin 2017, Philippe Gillet devient aussi le principal suspect dans la mort de sa femme. Céline Gillet avait été retrouvée morte, écrasée par une vache, sur l'exploitation familiale à Fromy, dans les Ardennes en janvier 2012. A l'époque, les enquêteurs avaient conclu à une mort accidentelle. Mais depuis juin dernier, Philippe Gillet est mis en examen pour violences volontaires sur sa femme, ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Là encore, l'agriculteur nie toute implication.

Pour ces deux affaires jugées aux Assises, Philippe Gillet encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

A lire aussi

Bande-annonce : Ensemble, c'est mieux !

Les + Lus

Les + Partagés