Philippe Gillet mis en examen pour le meurtre de sa femme et l'assassinat d'Anaïs Guillaume

Philippe Gillet est désormais poursuivi dans deux affaires criminelles : l'assassinat de son ex petit amie Anaïs Guillaume, disparue en avril 2013, mais aussi le meurtre de son épouse Céline Gillet, décédée en janvier 2012.

Le juge d’instruction du pôle judiciaire de Reims a mis en examen le 13 juin dernier Philippe Gillet pour le meurtre de son épouse, Céline Gillet. Il a également décidé de le poursuivre concernant la disparition de son ex-petite amie, Anaïs Guillaume, en requalifiant la mise en examen initiale pour meurtre en mise en examen pour assassinat.

Anaïs Guillaume, jeune femme de 22 ans originaire de Blagny, près de Carignan, n'avait plus donné de nouvelles depuis le 16 avril 2013.

Le parquet de Charleville-Mézières avait ouvert une enquête après la disparition inquiétante de la jeune Ardennaise. Sa voiture avait été retrouvée calcinée en Belgique sans ses plaques minéralogiques, dans un bois du lieu-dit "Chameleux", en Belgique.

Le 14 janvier 2016, son ancien compagnon, déjà entendu à plusieurs reprises par les gendarmes, avait été interpellé dans sa ferme de Fromy et mis en examen pour meurtre.
Les gendarmes ont réalisé plusieurs fouilles dans la ferme et ses alentours, ainsi qu'au domicile de Philippe Gillet à Margut, mais n'ont pas retrouvé de corps.


Par ailleurs, l'agriculteur a été condamné en juin 2015 par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières à quatre mois de prison avec sursis pour des menaces de mort à l'encontre d'une nouvelle petite amie avec qui il avait récemment rompu.

Voir le rappel des faits :

Philippe Gillet est désormais poursuivi dans deux affaires criminelles : l'assassinat de son ex petit amie Anaïs Guillaume, disparue en avril 2013, mais aussi le meurtre de son épouse Céline Gillet, décédée en janvier 2012. ©France 3 Champagne-Ardenne



 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité