Ardennes : accident de voiture mortel, le conducteur mineur roulait sous cocaïne

Un accident de la route est survenu à la sortie nord de Charleville-Mézières (Ardennes), le soir du vendredi 13 mai. L'un des occupants du véhicule, tous deux mineurs, a été tué. Le survivant, qui conduisait, avait consommé de la cocaïne et a été placé en garde à vue.

Une sortie de route mortelle s'est produite à la sortie nord de Charleville-Mézières (Ardennes). L'accident a eu lieu le soir du vendredi 13 mai 2022.

Le véhicule était conduit par un mineur de 17 ans et 3 mois, selon les informations communiquées à France 3 Champagne-Ardenne par le procureur de la République, Laurent de Caigny. Les analyses ont montré qu'il avait consommé de la cocaïne.

Ce conducteur roulait évidemment sans permis du fait de son jeune âge : il a survécu, et ses jours ne seraient pas en danger. Son passager, également âgé de 17 ans, a été éjecté de la voiture : il est mort sur le coup. Les faits se sont produits à la sortie nord de l'agglomération, vers Monthermé (Ardennes, voir sur la carte ci-dessous). 


Une enquête a été ouverte, et le conducteur mineur placé en garde à vue pour "homicide involontaire par un conducteur". Délit assorti de deux facteurs aggravants : "conduite sous l'emprise de stupéfiants" et "défaut de permis de conduire". Il risque une peine de dix ans d'emprisonnement s'il est reconnu coupable des faits.

Une inconnue existe également au niveau du véhicule, potentiellement "obtenu de manière frauduleuse, et qui pourrait être passé de main en main". L'enquête doit permettre d'établir qui en est propriétaire, s'il y a lieu d'engager son éventuelle responsabilité, et par quels moyens le suspect a pu se le procurer.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité