Ardennes : appel à témoins, un étudiant lillois a disparu pendant son week-end d'intégration à Signy-l'Abbaye le 2 octobre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester
Profil de Valentin Gomes. L'image de droite montre la tenue qu'il portait le jour de sa disparition, à savoir un T-shirt noir et un pantalon à camouflage militaire rose.
Profil de Valentin Gomes. L'image de droite montre la tenue qu'il portait le jour de sa disparition, à savoir un T-shirt noir et un pantalon à camouflage militaire rose. © Lucien Idoux

Valentin Gomes, étudiant à Polytech'Lille (Nord), a disparu pendant son week-end d'intégration dans un camping de Signy-l'Abbaye (Ardennes). Il a été vu pour la dernière fois dans la soirée du samedi 2 octobre.

Valentin Gomes a disparu le soir du samedi 2 octobre 2021. Cet étudiant à Polytech'Lille (Nord) participait à un week-end d'intégration (WEI) à Signy-l'Abbaye (Ardennes). 

Il est activement recherché. Valentin est mince, et mesure 1,80 mètre. Ses cheveux sont châtains, assez courts, et il a un peu de barbe (bouc et joues). Il porte un T-shirt noir et un pantalon de camouflage militaire rose.

Avec ses camarades, Valentin évoluait au sein du camping de la Vénerie. Il se trouve au nord-ouest de la commune, en bordure d'une épaisse forêt (visible sur la carte ci-dessous).


La gendarmerie a été contactée. Avec la Croix-Rouge, elle effectue une battue dans le secteur, connu pour être le théâtre de nombreux WEI (Signy-l'Abbaye, Signy-le-Petit, etc.). Un hélicoptère a été déployé pour assister les recherches.


Valentin, d'origine bretonne, venait de quitter une soirée a priori arrosée sur le camping. Mais selon les premiers éléments constatés, il ne serait pas allé se coucher de suite. Le directeur de Polytech'Lille, Guy Reumont, a fait savoir par voie de communiqué qu'un vêtement de Valentin avait été retrouvé dans un jardin de Librecy, un hameau au nord de Signy-l'Abbaye. À près d'un kilomètre du camping.


Le directeur de l'école s'est rendu sur place dimanche pour participer aux recherches et accueillir les parents de Valentin. Des affiches ont été placardées dans le secteur, et les gendarmes ont sorti une équipe cynophile et un drone.

Les recherches sont rendues difficiles par le fait que le jeune homme est parti sans son téléphone portable. Il n'est donc pas géolocalisable, précise Laurent de Caigny, procureur de Charleville-Mézières (Ardennes), à France 3 Champagne-Ardenne.


Les camarades de Valentin ont lancé l'alerte dans la matinée du dimanche 3 octobre; et aident à leur hauteur, investissant les réseaux sociaux pour le retrouver. Un premier appel a été partagé plus de 6.000 fois, suivi d'un second (visible ci-dessous).


Un formidable élan de partage s'est ensuite mis en route. La page Facebook de la gendarmerie des Ardennes a pris le relais. Ce fut ensuite au tour de Polytech'Lille, et de l'université lilloise (également sur Twitter, voir ci-dessous). Le directeur Guy Reumont évoque "une épreuve particulièrement difficile" alors que les recherches ont repris dès 8 heures, le lundi 4 octobre.


Si vous avez vu Valentin ou possédez des informations, vous pouvez joindre le 06 99 78 17 87, ou plus simplement le 17, sans tarder.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.