Ardennes : malgré la faible participation au référendum local, les habitants de Charleville-Mézières disent oui au "schéma des mobilités"

Appelés aux urnes ce dimanche 28 novembre, les Carolomacériens ont voté en faveur du "schéma des mobilités participatif et durable" proposé par la municipalité.

"Êtes-vous favorable à l'adoption du Schéma des mobilités participatif et durable ?" Voilà la question à laquelle les électeurs de Charleville-Mézières, dans les Ardennes, ont eu à répondre par référendum, ce dimanche 28 novembre. Et c'est le oui qui l'a emporté avec 56,41% des voix.

3 861 votants

Ouvert aux 24.702 électeurs inscrits sur les listes électorales de la ville de Charleville-Mézières au 5 novembre 2021, le scrutin n'aura pas déplacé les foules. C'est le moins que l'on puisse dire avec seulement 3.861 votants soit 15,63% de participation.

Loin, très loin donc du seuil de 50% fixé pour que le vote soit considéré comme décisionnel. Il ne possède donc qu'une valeur consultative et le conseil municipal, selon les modalités définies avant le vote, devra se ressaisir de ce projet pour en proposer l'adoption. Le choix des Carolomacériens devrait donc être respecté, la majorité représentant 495 voix de plus exprimés en faveur du oui.

Un projet à plusieurs volets

Le projet consultable en ligne comporte plusieurs propositions comme celle d'un passage à 30 km/h pour 85 % des axes de circulation, des aménagements pour rendre la ville "100% cyclable" ou encore des modifications pour rendre différents espaces plus accessibles aux personnes à mobilité réduite. 

La place Ducale, emblématique de la Ville, doit ainsi elle aussi évoluer. "Recouverte de pavés, elle est aujourd'hui un endroit épouvantable pour les personnes à mobilité réduite […] On va réintervenir y compris sur la plus belle place de la ville pour donner de l'accessibilité", indiquait ainsi le maire Boris Ravignon, avant le vote. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité