Belle histoire : perdu en 2013, le chat Néo retrouve sa famille dix ans après

Une histoire de chat perdu a connu une très belle fin dans les Ardennes. Le jeudi 7 septembre, Néo, un chat roux âgé de 15 ans, a retrouvé sa famille à Charleville-Mézières après dix années d'errance.

Dix ans, c'est quand même le quart de l'Exode. Mais à l'issue de ces 3 650 jours, Néo, un chat roux fort brave, a retrouvé la famille qui l'aimait. Cet heureux évènement s'est produit le jeudi 7 septembre 2023.

Reprenons depuis le début. Nous sommes en 2013. Néo, un chat espiègle de 5 ans, s'échappe de son foyer, situé à Maubert-Fontaine (Ardennes). Impossible de le retrouver. Sa famille, attristée, finit par déménager.

Dix années passent. Le mercredi 6 septembre 2023, à 17 kilomètres de là, une clinique (pour humains) appelle Carole Lereche. C'est la présidente de l'association Les Moustaches de Revin (Ardennes), qui s'occupe de chats errants. Une infirmière de nuit passe ce coup de fil.

Perdu mais bien nourri

L'appel concerne justement l'un d'entre eux. Un chat roux perdu et un peu mal en point a été trouvé et amené à Clinéa, où il a été mis à l'abri. La clinique ne pouvant pas le garder, l'association a été contactée. Carole Lereche le récupère le lendemain matin, amène le chat chez le véto', qui vérifie sa santé... et une éventuelle puce d'identification. Bingo, il y en a une.

L'impensable est alors révélé. Ce chat est perdu depuis 2013. France 3 Champagne-Ardenne a obtenu la suite de cette histoire auprès de Carole Lereche. "J'ai récupéré ce gros pépère - il était très sympa - et suis allée voir le vétérinaire. Ce chat pucé était recherché depuis dix ans. Cette dame n'y croyait plus, forcément. Entre-temps, elle avait déménagé. Mais heureusement, elle avait gardé le même numéro de téléphone. Le vétérinaire l'a contactée et a laissé un message."

Il a fallu moins d'une heure pour que la dame le rappelle. Elle n'y croyait pas. "Elle pensait qu'on allait lui annoncer le décès de son chat... mais non, il allait très bien. En tout cas pour un vieux chat de 15 ans. Il a trouvé refuge pendant un certain temps aux Bois Bryas, [une cité] à Revin." (voir sur la carte ci-dessous).

"Comme beaucoup de chats errants, il était nourri par beaucoup de personnes là-bas."  Avec Néo dedans, la caisse de transport du matou faisait quand même quatre kilos... "L'hiver, les caves des appartements de l'immeuble étaient ouvertes pour qu'ils puissent se réfugier au chaud. Là, le chat a été découvert en centre-ville de Revin : ce n'est pas du tout le même quartier." 

Carole Lereche décrit une "histoire un peu rocambolesque, magique, inouïe, inimaginable. Sa propriétaire l'a récupéré le soir même; elle était très heureuse de le revoir, elle l'a pris dans les bras. Son fils était là aussi, il était trop petit pour avoir connu Néo. J'en avais les larmes aux yeux, je suis heureuse d'avoir pu vivre ça au moins une fois." Le félin a retrouvé sa maîtresse "sans appréhension, sans stress". Comme s'il était parti la veille seulement. 

Belle histoire, mais bonnes pratiques

En allant un peu au-delà de l'histoire (abondamment relayée sur Facebook), on comprend que cet heureux dénouement a été permis par l'identification de Néo. D'où l'importance de pucer son animal de compagnie

"On pense que l'avoir stérilisé lui a sauvé quelques années." 

Carole Lereche, présidente de l'association Les Moustaches de Revin

De plus, Néo était stérilisé ("depuis très jeune"). Il n'est donc pas allé conter fleurette auprès de moult minettes, et attrapé au passage des maladies. Notamment le Fiv, plus connu sous l'appellation de sida du chat. "On pense que c'est ça qui lui a sauvé quelques années." 

L'histoire de Néo a engendré beaucoup d'émotion sur les réseaux sociaux, mais aussi d'espoir chez certaines personnes ayant perdu leur chat de longue date. "Il ne faut pas désespérer, et ne jamais abandonner. C'est ma devise", confie Carole Lereche. 

Les Ardennes ne sont pas exemptes d'histoires de chats qui commencent mal mais finissent (très) bien. À l'image du chaton Nemo (une lettre de différence), ayant servi de ballon de foot et quasiment noyé dans une fontaine à Charleville. Recueilli par la Lisa des Ardennes, il a fini par trouver une famille aimante. Comme celle de Néo.