Charleville-Mézières : Premier jour du procès des braqueurs du bureau de Poste de Mohon

Le 4 juin 2012, à 8h26, trois braqueurs ont fait irruption dans le bureau de Poste de la rue Jean-Moulin dans le quartier de Mohon (Charleville-Mézières). Leur procès s'ouvre ce mardi et jusque ce vendredi au tribunal de Charleville.

Ces trois hommes issus de la région parisienne risquent la réclusion criminelle à perpétuité. Ils avaient aspergée d'essence la guichetière tout en la menaçant de mettre le feu. Les individus ont forcé l'employée à ouvrir le coffre. Prétextant qu'elle n'y arrivait pas, elle en profité pour déclencher l'alarme silencieuse. Ce qui a alerté les policiers qui se sont rapidement rendus sur place.

Ces trois hommes étaient déjà connus des services de police. Ils ont entre 25 et 30 ans. Deux sont en détention, tendis que le troisième comparait libre. Les deux premiers individus sont des récidivistes. Ils se seraient d'ailleurs connus en prison pour des crimes et faits de violences. L'affaire de la Poste de Charleville est liée à une autre affaire d'une agence de l'Essonne. Ce que nient les deux accusés en détention.


L'avocat des parties civiles, Me Julien Dreyfus évoque une "horreur". Les agents sont trop souvent victimes d'incivilités et d'agressions. Jamais dans mon existence professionnelle je n'ai eu à faire à des faits d'une telle violence.

L'accusé qui comparait libre risque jusqu'à 30 ans de prison. Les deux autres risques la réclusion criminelle à perpétuité.

Voir notre reportage/direct du JT 19/20 de ce mardi 10 mars 2015

Le 4 juin 2012, à 8h26, trois braqueurs ont fait irruption dans le bureau de Poste de la rue Jean-Moulin dans le quartier de Mohon (Charleville-Mézières). Leur procès s'ouvre ce mardi et jusque ce vendredi au tribunal de Charleville.


Dessins de Thierry Doudoux