Un nouveau réseau de chauffage urbain alimenté grâce aux fonderies de PSA

© Alexis Dumoulin / France 3 Champagne-Ardenne
© Alexis Dumoulin / France 3 Champagne-Ardenne

A l'usine PSA de Charleville-Mézières, le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy et le Président de la Communauté d'agglomération Ardenne Métropole Boris Ravignon ont visité cet après-midi les installations du futur chauffage urbain écologique qui va alimenter plusieurs quartiers de la ville. 

Par CC/SV

Répondre aux défis de la transition énergétique, c'est en ce sens qu'est né le projet de récupération de chaleur des fours de PSA pour alimenter le réseau de chauffage urbain de Charleville-Mézières. Une chaleur produite par la fonderie de l'usine PSA et qui était jusque-là inutilisée.

Un projet d'avenir qui est amené à se multiplier…

10 millions d'euros d'investissements pour ce projet majoritairement réalisés par Dalkia, filiale d'EDF.

L'hôpital Manchester, des écoles et près de 3 000 logements sont concernés par ce futur nouveau réseau de chauffage urbain pour environ 10 000 habitants bénéficiaires. Un projet écologique avec une réduction significative des émissions de CO2, près de 7 000 tonnes, l'équivalent de 4 000 véhicules en moins.

Un projet économique aussi… Diminuer l'impact environnemental de ses activités tout en gagnant en compétitivité,  le groupe PSA y trouve aussi son compte.

En marge de la visite du site de PSA, le PDG d'EDF et le Président d'Ardenne Métropole ont signé un accord-cadre de partenariat pour un territoire bas-carbone. Objectif : soutenir la transition énergétique, développer des technologies innovantes et proposer des formations spécifiques autour du nucléaire et de la recherche. 

Les travaux ont pris un peu de retard, mais le nouveau réseau de chaleur devrait fonctionner pour la fin du premier semestre.
 

Sur le même sujet

Les + Lus