La patineuse ardennaise Véronique Pierron s'est fait dérober ses patins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Florence Morel .

A deux semaines des Jeux Olympiques d'hiver à Séoul, la patineuse ardennaise Véronique Pierron s'est fait dérober ses patins sur mesure à l'aéroport de Barcelone ce lundi.

Elle venait de remporter le bronze avec son équipe de relais, aux championnats d'Europe à Dresde. "J'étais très heureuse, nous avions réalisé une superbe performance", raconte Véronique Pierron, encore abasourdie.

A l'aéroport de Barcelone, la championne en patinage de vitesse s'est fait dérober son sac. A l'intérieur s'y trouvaient tous ses effets personnels, et surtout : ses patins, moulés sur mesure.

Les JO compromis sans ses patins

"Le fait de ne pas avoir ces patins ne me permet pas de participer aux Jeux Olympiques dans les meilleures conditions. Ce sont des patins sur mesure, moulés à mes pieds. Il est impossible de les refaire en si peu de temps", a-t-elle déclaré.

Abattue, elle assure qu'elle participera aux JO de Séoul, mais elle devra s'adapter : "Il va falloir que je me réhabitue à mes anciens patins. Ceux que j'avais ont été confectionnés sur mesure, au millimètre près."

De réels "outils de travail" que la patineuse avait fait faire aux Etats-Unis, en marge d'une compétition il y a deux ans. 

D'habitude, j'attends six à huit mois pour en avoir de nouveaux.


Un coup dur pour l'Ardennaise qui publie un appel sur sa page Facebook :

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité