Violences urbaines et "coups de feu" à la fête foraine de Charleville : la CRS 8 déployée pour sécuriser l'évènement

La préfecture rapporte des "incidents importants" en marge de la fête foraine d'octobre qui se tient à Charleville-Mézières (Ardennes) durant la première quinzaine d'octobre. La CRS 8, spécialisée pour le maintien de l'ordre en contexte de violences urbaines, a été déployée pour le restant de la durée de l'évènement.

Dans une fête foraine, on s'attend à déguster des barbes à papa, rire en pêchant des canards, et prendre place dans des attractions mouvementées. Entendre des coups de feu, moins.

C'est pourtant ce que rapporte L'Ardennais, lors d'une "rixe" en date du vendredi 6 octobre 2023. En pleine fête foraine de Charleville-Mézières (Ardenne), qui se déroule traditionnellement pendant la première quinzaine d'octobre.

Par voie de communiqué de presse envoyé ce lundi 9 octobre à France 3 Champagne-Ardenne, la préfecture confirme que "deux soirées [ont été] marquées d'incidents importants". Ajoutant que "des bagarres ont éclaté vendredi 6 et samedi 7 octobre entre des individus des quartiers sensibles de Charleville-Mézières et des propriétaires de stands forains. Les forces de l’ordre ont du intervenir pour assurer le maintien de l’ordre et la sécurité de la population."

Au cours de ces évènements, un policier issu des rangs de la brigade anti-criminalité (Bac) a été blessé. Les pompiers ont dû s'occuper de lui. 

Reprise en main

Alain Bucquet, le préfet, "condamne fermement ces actes graves et inacceptables
et remercie les forces de l’ordre dont l’action a permis le retour de l’ordre républicain et du
calme sur le site". En effet, suite au déploiement de la CRS (compagnie républicaine de sécurité) 8, "la soirée de dimanche [8 octobre] s'est déroulée sans heurts"

La mairie de Charleville, dans un communiqué envoyé le même jour, précise qu'il s'agit de "trois sections de la CRS 8". Cette force de sécurité, comme l'expliquait France 3 Paca, est spécialisée dans la lutte contre les violences urbaines. Son déploiement a été négocié entre l'équipe municipale et le cabinet du ministre de l'Intérieur, par l'entremise du préfet (voir le lieu d'installation de la fête foraine sur la carte ci-dessous).

Le maire (LR), Boris Ravignon, regrette vivement que la fête foraine "a été entachée ce week-end par une série d’actes de violence d’autant plus inacceptables qu’ils ont été commis au cours d’une manifestation fréquentée par un public essentiellement familial. Ces faits scandaleux ne peuvent demeurer impunis et l’enquête ouverte doit rapidement permettre de déterminer les responsabilités des uns ou des autres."

La mairie dit avoir "engagé une réflexion sur les dispositifs à mettre en place pour assurer la sécurité des personnes participant à ce rendez-vous traditionnellement populaire et bon enfant". Outre le déploiement de la CRS 8, les effectifs de police, tant nationale que municipale (surtout municipale d'ailleurs) doivent être renforcés.