En juin 2016, Johnny Hallyday enflammait le stade de Sedan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valentin Pasquier
© Fred Payet / AFP

Johnny Hallyday était passé à Sedan le 29 juin 2016, son dernier concert en Champagne-Ardenne. Au stade Louis-Dugauguez, 17 000 personnes de tous âges l'avaient alors acclamé.

La famille de Johnny Hallyday a annoncé le décès du chanteur, dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017. En Champagne-Ardenne, les fans nostalgiques se rappellent au bon souvenir du concert de Sedan, sa dernière venue dans la région. Le 29 juin 2016, le chanteur avait rassemblé plus de 17 000 fans dans l'enceinte du stade Louis-Dugauguez. "Une très bonne ambiance! Ça faisait 20 ans que je voulais voir Johnny. En plus le voir à Sedan, alors là je suis contente-contente-contente!" déclarait une spectatrice surexcitée après le spectacle.

Certains inconditionnels avaient même campé depuis la veille pour obtenir les meilleures places. Marie voyait l'artiste pour la 18e fois. "[Lorsqu'on est à un de ses concerts,] on ne pense à rien d'autre que Johnny. On oublie tout, on n'a plus de famille, on n'a plus rien," observait-elle à l'époque, à côté de sa tente, entre deux chansons entonnées avec ses amis. "Sur certaines chansons, on a des frissons. Quand notre Johnny se met à chanter, on oublie tout, poursuivait son voisin.

"C'est un peu le stress, c'est mon premier concert, confiait un jeune fan d'un vingtaine d'années. Pour les personnes de mon âge, Johnny c'est nul, ça sert à rien, ils préfèrent le rap. Moi ça fait vingt-cinq ans que je l'écoute parce que mon père est archi fan. Alors le voir en vrai, c'est génial!" Alors âgé de 73 ans et déjà une carrière de plus de 50 ans à son actif, Johnny Hallyday pouvait se vanter de faire vibrer ensemble de nombreuses générations.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.