A Sedan, les salariés des transports Michaux se battent jusqu'au bout

Publié le Mis à jour le
Écrit par IG

Jeudi, le tribunal de commerce de Sedan devrait prononcer la liquidation judiciaire du transporteur ardennais. Un coup dur pour les 81 salariés.

Depuis dimanche, les salariés des transports Michaux protestent jour et nuit contre la fermeture prochaine de leur entreprise. L'administrateur judiciaire leur a confirmé qu'il allait demander la liquidation judiciaire de la société.

La fermeture dans les Ardennes de grandes entreprises, comme Electrolux, et la concurrence des pays de l'Est ont affaibli la société. Mais pour les salariés, tout n'a pas été fait pour la sauver.

"Nous avons proposé de descendre nos heures pour faire face à la concurrence de l'Est, explique Pascal Pillière, secrétaire du CE et délégué syndical CGT. Et en deuxième lieu, nous avons proposé de faire un plan social, un plan social que l'entreprise a refusé parce qu'apparemment nous n'avions pas les fonds pour le subventionner."

Un repreneur qui s'était montré interessé a jeté l'éponge. Il y a peu d'espoir que, d'ici jeudi, un nouveau candidat se déclare.

Voir notre reportage

durée de la vidéo: 01 min 45
A Sedan, les salariés des transports Michaux se battent jusqu'au bout ©France 3 Champagne-Ardenne