Vastes interpellations à Charleroi (Belgique) suite à l'attaque du fourgon de la Brink's à Signy-le-Petit (Ardennes)

Fourgon blindé Brink's attaqué à Signy-le-Petit (08) / © France 3 Champagne-Ardenne
Fourgon blindé Brink's attaqué à Signy-le-Petit (08) / © France 3 Champagne-Ardenne

Selon nos informations, une vingtaine de personnes ont été interpellées à Charleroi (Belg.) ce mercredi (22/05/2013) suite à l'attaque du fourgon blindé de la Brink's le 28 novembre 2012 à Signy-le-Petit (Ardennes françaises).

Par Lionel Gonzalez

Tôt ce matin, 140 policiers Belges et Français, dont des enquêteurs de la Police Judiciaire de Reims et Paris ont procédé à ces interpellations dans plusieurs lieux de Charleroi (Belg.).

12 personnes sont en garde à vue pour 24 heures depuis ce mercredi (22/05) à la Police Judiciaire Fédérale de Charleroi.
Des armes de guerre ont été retrouvées lors des perquisitions (fusils d'assaut, grenades, explosifs, pistolets...). Les suspects ont été présenté au juge.
Point sur l'enquête à Charleroi :Braquage et attaques de fourgons blindés

Selon nos informations, certaines personnes arrêtées appartiendraient au milieu du grand banditisme Belge. Elles sont donc soupçonnées d'avoir participé au braquage d'un fourgon de la Brink's, le 28 novembre dernier.
DMCloud:70122
Interpellations Charleroi (Brink's)
Vastes interpellations à Charleroi (Belgique) suite à l'attaque du fourgon de la Brink's à Signy-le-Petit (Ardennes). Actualisation sujet JT soir 23/05/2013.


Rappel des faits

Ce braquage s'était déroulé sur la D20, limite Ardennes / Aisne. Les convoyeurs, au nombre de trois, avaient été blessés et transportés au Centre Hospitalier de Manchester de Charleville-Mézières (08).

Ce gang, très organisé avait attaqué ce véhicule de transport de fonds à l'aide d'explosifs avec une manière inédite d'attaque. Trois individus étaient reparti à bord d'une grosse cylindrée noire, type Volkswagen ou Mercedes.
Le corps de l'un d'entre eux avait été découvert sur la commune de la Neuville-aux-Joûtes (08), à proximité du lieu où s'est déroulé le braquage. Une autopsie avait affirmée qu'il était mort sur le coup, des suites de l'explosion. Il s'agissait de l'artificier du groupe.

Les malfaiteurs étaient repartis bredouille de leur attaque du fourgon.

Une information judiciaire sur ces faits avait été ouverte pour "vol en bande organisée avec arme, association de malfaiteurs et destruction par moyen dangereux susceptible d'entraîner une mutilation ou infirmité permanente".

Dernières attaques sur des transports de fonds dans la région

Avril 2000
Une tentative (ratée) de braquage d'un dépôt troyen de la Brink's. Les malfaiteurs ont été surpris alors qu'ils opéraient sur les lieux.
Juin 2011
Un entrepôt Loomis a été attaqué à l'explosif par cinq malfaiteurs lourdement armés. Ce même gang réitèrera trois mois plus tard à Orly-Ville où ils ont tué un convoyeur.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus