• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Attentat terroriste de Strasbourg : qui sont les trois victimes Lorraines ?

Soins portés à un blessé de l'attentat de Strasbourg, mardi 11 décembre 2018. / © François D'ASTIER / AFP
Soins portés à un blessé de l'attentat de Strasbourg, mardi 11 décembre 2018. / © François D'ASTIER / AFP

Lola, Jeanne et Jérémy font partis des victimes de l'attaque perpétrée au marché de Noël de Strasbourg mardi 11 décembre. Ce jeudi 13 décembre, le père de Jérémy témoigne à notre micro : "On ne répond pas à la haine par de la haine, sinon on leur donne raison."

Par Francine Dubail

Une troisième victime est décédée ce jeudi 13 décembre 2018, deux jours après l'attaque perpétrée en plein marché de Noël de Strasbourg mardi 11 décembre.
Une quatrième personne se trouve en état de mort cérébrale depuis l'attaque qui a fait également de nombreux blessés, parmi lesquels trois lorrains, qui ne sont pas tous tirés d'affaire.

Lola, messine touchée d'une balle dans le dos

Lola passait quelques jours à Strasbourg avec son ami. Le couple, alors qu’il se promenait, est surpris par des détonations vers 20 heures.
Les 2 jeunes se retrouvent face au tireur qui vient d’abattre un homme d’une balle dans la tête.
Lola et son compagnon tentent de fuir mais le tireur poursuit ses tirs et Lola est alors touchée dans le dos. Son ami fait des points de compressions en attendant les secours, et Lola a le temps de prévenir ses parents.

Le père de Lola, Patrice Modacci président du supporter club du FC Metz a diffusé un message rassurant sur les réseaux sociaux.

Deux vosgiens parmi les victimes

Jeanne Loroh a été touchée à un bras et Jérémy Raoult est gravement blessé, touché à la carotide

Jérémy Raoult a été gravement blessé durant l'attaque. Il se trouvait dans le café "Les Savons d'Hélène" lors de la fusillade et a reçu des éclats de balles dans la nuque.
Le spinalien, plus connu sous le pseudo artistique de Lovetek a été très gravement touché à la carotide. Musicien il se préparait à un concert dans un café de la capitale alsacienne.

Paul, son père, a accepté de témoigner auprès de Laurence Duvoid :

"On ne répond pas à la haine par de la haine, sinon on leur donne raison."

Paul Raoult : "On ne répond pas à la haine par de la haine, sinon on leur donne raison"

Sur Facebook, le père de Jérémy précise avoir informé ses amis sur l'état de santé de son fils :

"Jérémy va bien dans le sens où le pronostic vital n’est pas engagé et que son état est stationnaire."


La seconde victime vosgienne est une jeune fille âgée de 19 ans : Jeanne Loroh a été blessée à un bras.

Elle est la fille de Christelle et Cyrille Lorho, fromagers très connus dans le secteur de Moyenmoutier et qui possèdent un commerce à Strasbourg.
Interrogée par France Bleu Alsace la maman de Jeanne précise qu' "elle a été prise en charge par les secours et opérée, elle est aujourd’hui hors de danger."

Dans un message diffusé sur son compte Facebook, Christelle Lorho a rendu hommage aux victimes qui sont tombées sous les balles du tueur et pour les nombreux blessés :

"Toutes nos pensées vont pour ceux qui pleurent un proche assassiné par ce lâche."

 

L’auteur de l’attaque est toujours introuvable ce jeudi à la mi-journée.

La police nationale a lancé mercredi soir un appel à témoins pour retrouver Chérif Chekatt, l'homme le plus recherché de France.


 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus