Aube : le groupe Clarins installe sa nouvelle usine près de Troyes, à Sainte-Savine

Le groupe Clarins prévoit d'installer sa seconde usine française au parc du Grand Troyes, situé à Sainte-Savine (Aube). L'annonce de la construction a eu lieu ce mercredi 8 février.

Clarins, une entreprise française officiant dans la beauté et le luxe, s'étend en France. C'est au sein du parc économique du Grand Troyes, situé à Sainte-Savine (Aube), qu'elle compte investir en ouvrant sa seconde usine sur le territoire national (l'autre se trouve à Pontoise, en région parisienne).
L'information a été officialisée ce mercredi 8 février 2023, par voie de communiqué de presse envoyé par le groupe aux rédactions. Le projet représente 13,5 hectares et 135 millions d'euros d'investissements : il est censé satisfaire des critères d'excellence en matière de haute qualité environnementale (HQE). Pour le démarrage, 50 emplois sont prévus, avec des perspectives de 300 à terme (un voeu cher au PDG du groupe, qui mise sur "les circuits courts et l'emploi local"). 
En mairie de Sainte-Savine, on se réjouit de cette annonce. Sollicité par France 3 Champagne-Ardenne, le maire (SE) Arnaud Magloire confirme que "c'est une très bonne nouvelle pour Sainte-Savine, et plus largement pour le territoire de l'agglomération troyenne. C'est un très beau projet industriel, une très belle entreprise de visibilité mondiale et de belle notoriété." (voir le parc d'entreprises sur la carte ci-dessous)

Visiblement, Saint-Quentin (Aisne) aurait aussi pu accueillir cette seconde usine. "Ce qui a pu faire la différence, ce sont les qualités du territoire - même si je pense évidemment que Saint-Quentin en a aussi - et les forces des acteurs présents sur le territoire. On a aussi une belle dynamique industrielle ici, avec toutes les entreprises déjà implantées."

Le collectif l'a emporté

"On a eu une démarche collégiale avec la mobilisation des services de l'État, de l'Agence de développement économique Business Sud Champagne, l'agglomération, la commune, la région... Tous les acteurs se sont mis ensemble pour ramener ce très beau projet."
L'édile précise que ce site doit "satisfaire la demande croissante de ces produits, sécuriser l'activité", et faire en sorte que la production de Clarins reste "nationale". En "complément de l'usine principale, il permettra d'irriguer le marché mondial. Car 95% de la production est destinée à l'export. On a une entreprise de qualité qui s'implante, avec une industrie qu'on n'avait pas sur le territoire. C'est une économie complémentaire, un rouage supplémentaire pour nous."
De son côté, le maire (LR) de Troyes, François Baroin, a fait part de sa "très très grande fierté". Il salue "la stratégie mise en oeuvre depuis des années pour rendre notre agglomération dynamique et attractive, en offrant de très nombreuses réponses aux investisseurs".
Le début des travaux devrait se faire "très rapidement, dans les prochaines semaines" selon Arnaud Magloire. L'ouverture devrait avoir lieu au mois de septembre 2024.