• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les cinq raisons de croire au plan B comme Baroin

© MAXPPP
© MAXPPP

Avant les primaires, certains l'imaginaient Premier ministre de Nicolas Sarkozy, on le voit aujourd'hui endosser le costume de présidentiable. Le maire de Troyes serait-il le nouveau candidat de la droite si Fillon jetait l'éponge ? Les cinq raisons d'y croire.

Par IG

"Mon soutien à François Fillon est plein et total." Devant les caméras, François Baroin fait bloc. Mais en coulisses, le maire de Troyes se verrait-il comme recours à François Fillon ?
Comme Alain Juppé, Laurent Wauquiez ou Xavier Bertrand, son nom circule en tout cas chez les Républicains. L'hypothèse s'appuie sur plusieurs arguments.

Il est rassembleur

Figure incontournable des Républicains, poussé par les sarkozystes, le sénateur-maire de Troyes séduit aussi les juppéistes et les fillonistes. Une capacité à rassembler assez rare dans sa famille politique. Il a notamment été très applaudi ce dimanche 29 janvier lors du meeting de François Fillon à La Villette.
Président de l'association des maires de France depuis 2014, il est aussi très apprécié des élus locaux.

Il fait valoir son expérience

Engagé très tôt dans la vie politique, il a une longue expérience des responsabilités locales et nationales. Plus jeune élu à l'Assemblée nationale en 1993, ministre pour la première fois en 1995, il a participé aux gouvernements Juppé, Villepin et Fillon, successivement comme porte-parole, ministre de l'Outre-mer, de l'Intérieur, du Budget puis de l'Economie et des Finances.
Venu défendre François Fillon sur le plateau de France 2, il ne manque pas de citer ses expériences de campagne : "Je fais de la politique depuis 25 ans, j'ai mené des campagnes présidentielles au coeur du dispositif au côté de Jacques Chirac, pas très loin de Nicolas Sarkozy en 2012, à ses côtés en 2007. Il y a toujours eu des affaires pendant ces campagnes présidentielles".

Interview de François Baroin, Sénateur-maire (LR) de Troyes


Il déteste Macron

A 51 ans, François Baroin se pose en missile anti-Macron qui, du haut de ses 39 ans, plaide pour le renouvellement de la classe politique.
Sur le plateau des 4 Vérités sur France 2 en octobre dernier, le maire aubois étrillait l'actuel chouchou des sondages parlant d'"un cynique au visage souriant doublé d'un populiste mondain".

Il va sortir un livre

Signe du destin ou simple coïncidence ? Le sénateur-maire de Troyes va sortir son livre "Un chemin français" le 15 février aux éditions Lattès. Dans cet ouvrage, l'homme politique livre sa vision des valeurs républicaines et des spécificités du modèle français.
"C’est parce que je vois ce modèle aujourd’hui menacé que je veux rappeler quelles sont les actions qui doivent être collectivement entreprises pour le préserver et le transmettre aux générations futures pour qu’elles continuent le chemin français", écrit-il. Un futur programme en perspective...

L'adresse baroin2017.fr créée

Le nom de domaine baroin2017.fr a été créé le 27 janvier, soit deux jours après les premières révélations du Canard Enchaîné. Derrière la manoeuvre, une agence de communication digitale spécialisée en politique baptisée Jungleweb et basée à Saint-Nazaire (44).
C’est elle qui avait géré le site internet de soutien à Nicolas Sarkozy (likevote.org/primaire2016/nicolas-sarkozy) lors de la primaire de la droite. Une page Facebook y est attachée, ainsi qu'un compte Twitter et une chaîne You Tube.
Simple opportunisme ou début de campagne ? A suivre.

A lire aussi

Tournesol géant

Les + Lus