Troyes : deux rassemblements ce week-end en hommage à Enzo, Corantin et Camille après le drame du Vouldy

Des centaines de personnes vont marcher et rouler ce week-end à Troyes pour rendre hommage aux trois jeunes.
Des centaines de personnes vont marcher et rouler ce week-end à Troyes pour rendre hommage aux trois jeunes.

Après le tragique accident, l'émotion est toujours très grande à Troyes. Deux événements en hommage aux trois victimes sont organisés le week-end des 25 et 26 janvier : une marche blanche et un cortège de motos. 

Par Eric Normand

"J'espère qu'il y aura beaucoup de monde ce week-end" plus d'une semaine après le drame, la voix de Christopher Pinto est toujours emplie d'émotion. Calme, posée, mais pleine de compassion. "Je n'arrête pas de penser à mes amis, à leurs familles," ajoute ce jeune homme de 22 ans, très proche d'Enzo et Corantin. C'est pourquoi il ne s'est pas posé mille questions, "il fallait que je sois à l'initiative de ces hommages. C'est un besoin pour moi." Les parents ont donné leur accord. 

C'est tout d'abord une marche blanche pour ne pas oublier Camille, Enzo et Corentin. "Digne, sans problèmes, sereine et dans le silence" explique Christopher. Le rendez-vous est donné place Jean Jaurès à partir de 19 heures. Le départ est prévu une heure plus tard. "Nous marcherons groupés et si possible tous vêtus de vêtements blancs," ajoute-t-il. De nombreux jeunes ont également confectionné des banderoles et fait imprimer des tee-shirts. Un premier rassemblement avait rencontré un écho d'une grande ampleur mardi dernier. Plusieurs centaines de jeunes s'étaient déjà rassemblés. "Il y aura encore beaucoup de monde ce week-end," pressent Christopher. Les relais et les partages sont bons sur les réseaux sociaux. 

C'est toute la ville qui est choquée.
- Christopher, ami d'Enzo et Corantin


Un cortège de motards dimanche

Le deuxième acte des hommages aux trois jeunes victimes se tiendra dimanche. "Je voulais absolument associer les motards parce que la moto était leur passion," se souvient Christopher. "Leur association n'a pas hésité une seconde." Le rendez-vous est à 14 h sur parking du lycée Édouard Herriot,
Rue de la Maladière à Sainte-Savine. Et là encore, le départ se fera une heure plus tard, à 15 heures. "Les autorisations ont été accordées pour le parcours par la préfecture et c'est la police qui encadrera le cortège," précise le jeune garçon. "Pour les personnes qui veulent assister au cortège mais qui n'ont pas de motos, il y aura un passage rue Émile Zola," ajoute-t-il. 

Christopher Pinto connaissait bien Corantin, "un jeune homme souriant et plein de vie" dont il réparait la moto. "C'était une passion commune et on a appris à se connaître et s'apprécier autour de la moto. J'étais son mécano." L'émotion n'est pas retombée. "Corantin avait des projets. Son rêve, c'était de participer à des rassemblements au circuit de Salbry en Sologne. Alors j'irai. C'est mon but, j'irai avec sa moto pour lui rendre hommage là-bas." 

Au vu des réactions positives et des partages nombreux que son invitation suscite sur les réseaux socieux, la foule devrait être dense les 25 et 26 janvier. "Merci pour votre implication, je ne vous connais pas, mais vous êtes une belle personne avec un grand coeur, ce drame nous touche tous, de tout coeur avec vous." Peut-on lire par exemple dans les commentaires sur Facebook. 

 


Contre l'alcool au volant

Quelques heures après les obsèques des trois jeunes, Christopher souhaite que l'accident du Vouldy soit un point de départ vers une mobilisation contre l'alcool au volant. Il ne peut s'empêcher de s'interroger sur les faits : "Je ne veux pas me prononcer sur ce qui s’est passé, (...) Les faits sont là. Le conducteur (qui a survécu) était alcoolisé, je n'ai rien d'autre à dire". 

Il faut sensibiliser. Jamais un tel drame ne doit se reproduire. Ne jamais boire avant de conduire. C'est aussi pour porter ce message que je prendrai ma moto dimanche.
- Christopher, ami proche de Corantin


Christopher ajoute une dernière précision avant de raccrocher. "Ne venez-pas avec des motos-cross, c'est interdit. Il faut que ce rassemblement se passe bien. Pour nos plus belles étoiles montantes." Comme il l'écrit sur sa page Facebook. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus