François Baroin un jour président du Sénat ?

© Eric Feferberg / AFP
© Eric Feferberg / AFP

Le maire de Troyes, qui quitte l'Assemblée Nationale pour le Sénat, suite à son élection à la haute assemblée ce dimanche 28 septembre 2014, est l'une des figures majeures de la droite française.

Par Florent Boutet

Plusieurs fois Ministre, futur président de l'influente Association des maires de France, et chiraquien historique rallié ces dernières semaines à la candidature de Nicolas Sarkozy pour la présidence de l'UMP : François Baroin ne cesse de gagner en influence sur la scène politique nationale. Les commentateurs l'imaginent déjà Premier Ministre en cas de retour de l'ancien Président à l'Elysée en 2017.

 

Pourtant, c'est peut-être un autre poste prestigieux que le maire de Troyes pourrait briguer d'ici à quelques années. Ses ambitions ne sont pas immédiates malgré la bascule du Sénat à droite. Il laisse Jean-Pierre Raffarin et et Gérard Larchet s'opposer pour obtenir le Plateau. Mais François Baroin dispose d'un CV qui fait de lui un 3ème personnage de l'Etat en puissance.

Alors l'élu champenois futur maître du Palais du Luxembourg ? Il a en tout cas il a largement été élu sénateur de l'Aube dès le premier tour avec 76,58% des voix. L'ancien ministre de l'Economie du gouvernement Fillon III quitte le Palais Bourbon après cinq mandats consécutifs.

Harry Potter sur le Plateau ?


Soutien de François Fillon face à Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP en 2012, François Baroin avant de prendre ses distances avec l'ancien Premier ministre pour rejoindre Nicolas Sarkozy, il est considéré comme le "filleul" politique de Jacques Chirac. Le fondateur du RPR était un ami intime de son père Michel Baroin, ancien Grand Maître de l'ordre maçonnique du Grand Orient de France et ex-président des magasins Fnac, décédé en 1987 dans un accident d'avion.

Son allure juvénile, qui lui a longtemps valu le sobriquet d'"Harry Potter", ne l'a pas empêché de gagner très jeune ses galons en politique. Ancien élève du lycée catholique Stanislas à Paris, avocat de formation, François Baroin entame sa vie professionnelle comme journaliste sur Europe 1. Mais en 1993, Jacques Chirac lui propose d'entrer en politique.

De Chirac à Sarkozy


Elu député de l'Aube à 28 ans, il est le benjamin de l'Assemblée nationale, puis est nommé deux ans plus tard, en 1995, dans le gouvernement d'Alain Juppé, comme porte-parole du gouvernement. Secrétaire général délégué de l'UMP en 2004, il accède la même année au poste de conseiller politique du président du mouvement, Nicolas Sarkozy.

A la fin de la présidence Chirac, il devient ministre de l'Outre-Mer (2005-2007) avant de succéder à l'Intérieur à Nicolas Sarkozy, le temps de la campagne présidentielle. Maire de Troyes depuis 1995, il fut l'un des premiers à prôner l'"ouverture" à droite plus qu'à gauche. En mars 2010, il symbolise d'ailleurs l'ouverture aux chiraquiens, lorsqu'il est nommé ministre du Budget.

En novembre 2011, il retrouve la fonction enviée de porte-parole en plus de son portefeuille à Bercy. Amateur de football, de tennis et de pêche à la truite, ce père de trois enfants, divorcé, partage aujourd'hui la vie de la comédienne Michèle Laroque.

(avec AFP)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus