Gwenegann Saillard, une Auboise, nouvelle miss Champagne-Ardenne

Elle représentera la Champagne-Ardenne au concours Miss France le 12 décembre. Au lendemain de son élection à Sedan, nous avons rencontré ce lundi 7 septembre, Gwenegann Saillard, lors de sa première séance photo... en tant qu'ambassadrice de la Champagne-Ardenne.
Gwenegann Saillard, nouvelle miss Champagne-Ardenne
Gwenegann Saillard, nouvelle miss Champagne-Ardenne © Sandra Julien @France Télévisions
C’est dans son costume de nouvelle ambassadrice de la Champagne Ardenne que Gwenegann Saillard a quitté Sedan (Ardennes), le dimanche 6 septembre, quelques heures après avoir conquis le titre de Miss Champagne Ardenne 2020.

Pour la jeune Auboise, le marathon devant la mener jusqu’à l’élection de Miss France 2021, ne fait que commencer. Elle était ce lundi 7 septembre en séance photo, dans les salons  de l’hôtel Novotel de Tinqueux, partenaire du Comité Miss France, Champagne Ardenne. Ou nous l'avons suivie. Rencontre.

Gwenegann Saillard, une jeune Troyenne de 21 ans, étudiante en 2e année d’histoire à la Sorbonne à Paris, a encore du mal à revenir sur terre : "C’est un rêve qui vient de se réaliser. C’est pourquoi je suis encore sur un petit nuage. Je crois qu’il va me falloir quelques jours pour le réaliser."

Dans le Salon Charlie, Miss Champagne Ardenne 2020 se prépare à une longue séance de photos. Elle se laisse volontiers guider par Florent et Emmanuelle, le coiffeur (Hermann and Fisher) et la maquilleuse (l'Eternel Féminin) du Comité  régional Miss France. L’ambiance est plutôt détendue, l’occasion pour Gwenégann de se laisser aller, car la journée d’hier a été longue et fatigante.

Photo officielle

Deux heures plus tard, la voilà devant l’objectif de David Billy, photographe. Elle n’est pas seule dans la salle. Sont présents Forent le coiffeur, Emmanuelle la maquilleuse mais aussi Perrine Destenay, la présidente du Comité régional Miss France. La première de la série sera la photo officielle. Un portrait, sur pied, en robe de soirée parée de l’écharpe et coiffée du diadème.
 

Ce qui a fait la différence, c’est son physique et puis, elle dégage à la fois douceur et bienveillance 

Perrine Destenay, Présidente du Comité régional Miss France



Pour ce retour triomphant dans cette élection régionale, Gwenegann a attendu trois ans ; années pendant lesquelles elle s’est préparée mentalement, s’est entrainée à l’oral, a approfondit sa culture générale. La maturité en plus, la 4ème dauphine de Miss Champagne Ardenne 2017 se rend compte : « A 18 ans, on ne se représente pas l’impact d’une telle élection. J’ai gagné en maturité et en expérience, surtout en expérience professionnelle. Je suis dans deux agences d’événementiel. Je fais de l’accueil en entreprise. Evidemment, je suis plus épanouie qu’en 2017,  quand je sortais du lycée ».

Il y avait 18 candidates en lice. Interrogée sur les motivations du jury, Perrine Destenay explique « ce qui a fait la différence, c’est son physique et puis, elle dégage à la fois douceur et bienveillance ». Presqu’aucune ombre au tableau. Juste quelques mises au point à apporter à sa préparation scénique d’ici l’élection de Miss France.
 
Première séance photo ce lundi 7 septembre à Tinqueux (Marne) en tant que Miss Champagne-Ardenne
Première séance photo ce lundi 7 septembre à Tinqueux (Marne) en tant que Miss Champagne-Ardenne © Sandra Julien pour France Télévisons


Désormais ambassadrice de Champagne Ardenne, Gwenegann Saillard va aussi apprendre les rudiments d’une reine de beauté. Savoir se maquiller et se coiffer, en toutes circonstances, pour honorer ses sorties publiques. "On va lui apprendre à se mettre en valeur. Elle sera coachée jusqu’à son départ" confie Emmanuelle, la maquilleuse. 

Confidences auprès de notre équipe, écoutez :

Rendez-vous le 12 décembre


Mi-novembre, Gwenegann Saillard, Miss Champagne Ardenne rejoindra les autres miss régionales, pour une destination encore inconnue (en cause, la fermeture des frontières pour cause de Covid 19) et ne reparaîtra que le 12 décembre prochain, pour l’élection de Miss France 2021.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
miss france culture people élections