Orange veut construire sa première centrale solaire en Europe, opérationnelle d'ici 2025

Publié le
Écrit par Vincent Ballester .

C'est sur son site de Bercenay-en-Othe (Aube) qu'Orange ambitionne de construire une centrale solaire. Prévue pour 2025, elle couvrirait un cinquième des besoins énergétiques de ses installations, et pourrait bénéficier au voisinage.

Sous le soleil... Orange n'est pas nostalgique de la série diffusée plus de 20 ans sur TF1, mais désire plutôt de l'énergie (renouvelable) pour alimenter certaines de ses installations.

Ainsi, le jeudi 5 janvier 2023, un communiqué de presse du groupe de télécommunications a dévoilé un projet ambitieux. L'installation, et la mise en route d'ici 2025, d'une centrale solaire.

D'une puissance de 5 mégawatts (4 effectifs vu qu'un serait consacré à l'auto-alimentation des panneaux), elle fournirait 20% des besoins énergétiques de l'emblématique site de Bercenay-en-Othe (Aube). Le surplus pourrait alimenter les foyers environnants (voir sur la carte ci-dessous).

Étudier l'impact sur l'environnement avant tout

Le projet est mené avec l'entreprise Reservoir Sun (nom anglophone mais implantation française). Première étape : une étude d'impact sur l'environnement (la faune surtout), d'une durée indicative d'un an, menée de conserve avec la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement, et du logement (Dreal).

Si elle voit bien le jour, il s'agirait de la première installation photovoltaïque d'envergure du groupe en Champagne-Ardenne, et plus largement en France et même en Europe. Les panneaux solaires devraient occuper 50.000 m² d'emprise au sol, soit l'équivalent de sept terrains de football, selon la comparaison souvent employée. 

La direction d'Orange parle d'un "projet ambitieux", nécessaire pour "décarboner les activités" du groupe. Ainsi, ce sont 100 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) qui devraient ne pas être relâchées dans l'atmosphère.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité